Coronavirus (COVID-19)

Chiffres clés, interviews d'experts, questions-réponses, outils de prévention...tout savoir sur le coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, son évolution en France et dans le Monde, et l’action de Santé publique France

Mis à jour le 14 aout 2020

L’épidémie de COVID-19 en France

Le point sur la situation (14 août 2020)

En France métropolitaine, la situation est préoccupante : l’ensemble des indicateurs continuent leur progression et la transmission du virus SARS-COV-2 s’accentue. Elle concerne toutes les tranches d’âge et plus particulièrement les jeunes adultes ; la part de la transmission en dehors des clusters répertoriée est prédominante. Près d’un tiers des départements dépassent le seuil de 10 pour 100 000 habitants, particulièrement en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plusieurs départements de ces deux régions ont des taux d’incidence en forte progression et s’approchent du seuil d’alerte (50/100 000) qui pourrait être franchi en S33.

Au 14 août 2020, 23 départements sont en situation de vulnérabilité :

  • modérée : Gard, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Savoie, Hérault, Ille-et-Vilaine, Loiret, Mayenne, Meurthe et Moselle, Nord, Oise, Sarthe, Alpes-Maritimes, Var, Vaucluse, Val d’Oise, Paris, Seine-Saint-Denis, Hauts-de Seine, Val-de-Marne
  • élevée : Bouches-du-Rhône, Mayotte, Guyane

Ces résultats indiquent qu’il est primordial de poursuivre les efforts de sensibilisation de l’ensemble de la population dans l’application des gestes barrière notamment l’utilisation du masque et de distanciation physique pour ralentir la propagation du virus d’autant plus pendant cette période estivale propice à d’important mouvements de population.

Afin de limiter la progression du virus SARS-COV-2 dans la population, il est primordial de renforcer l’application de la stratégie « Tester-Tracer-Isoler » : chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 ou ayant le moindre doute doit réaliser un test de recherche du virus dans les plus brefs délais. Les délais de dépistage et de mise en isolement des cas et de leur contact doivent être réduite pour une meilleure efficacité de cette stratégie. Dans l’attente des résultats, les personnes doivent s’isoler et les contacts doivent être réduits au strict minimum. Cette conduite à tenir doit être couplée à une adhésion à l’ensemble des gestes barrières, notamment le port du masque, à la participation aux mesures d’identification des contacts, au respect des mesures d’isolement des personnes infectées, susceptibles d’être infectées ou des contacts classés à risque.

En savoir plus sur l’évolution du COVID-19 en France

La mission de Santé publique France

Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. Cette organisation s’est adaptée en fonction de l’évolution de la situation. 
Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre en place le système de surveillance le plus adapté, de développer des outils d’information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus vulnérables, et d’animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels de santé sur tout le territoire. 
Parce que notre action est avant tout au service de la population et que notre volonté est d’informer en continu et en toute transparence, les indicateurs produits pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 sont accessibles depuis l’observatoire cartographique Géodes et publiés, chaque semaine, dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux disponibles sur le site internet. Productions scientifiques, veille documentaire et état des connaissances, résultats des enquêtes en population et chez les professionnels de santé, outils d’information (affiches, spots vidéo et audio), ressources pour les professionnels… sont mis à disposition de tous.

En savoir plus sur notre mobilisation

L’origine du coronavirus SARS-CoV-2

Il s’agit d’un nouveau coronavirus identifié en Chine en janvier 2020, nommé SARS-CoV-2, dont la maladie qui le caractérise s’appelle le COVID-19. Il appartient à une importante famille de virus infectant principalement les animaux qui provoque des infections chez l’Homme, le plus souvent associées à des rhumes et des syndromes grippaux bénins. Toutefois, deux coronavirus ont entrainé des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère-Coronavirus) en 2002-2003 et le MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrome-Coronavirus) depuis 2012. Comme le SRAS-CoV et le MERS-CoV, le COVID-19 a une origine animale. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne, sans ressentir les symptômes la maladie.

Dernières actualités

Accès thématiques

Pour les scientifiques et professionnels de santé