Coronavirus (COVID-19)

Chiffres clés, interviews d'experts, questions-réponses, outils de prévention...tout savoir sur le coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, son évolution en France et dans le Monde, et l’action de Santé publique France

Mis à jour le 26 novembre 2020

L’épidémie de COVID-19 en France

Le point sur la situation (26 novembre 2020)

La semaine 47 est marquée par la poursuite de la diminution de la circulation du SARS-CoV-2 en France qui se confirme également au niveau hospitalier, beaucoup moins impacté par les modifications de stratégies de dépistage notamment. La diminution des hospitalisations, retardée d’une semaine par rapport aux nouvelles contaminations est en accord avec la dynamique observée en avril 2020. Ces résultats indiquent que le pic des nouvelles contaminations et des hospitalisations de la seconde vague a été franchi.

Le nombre de nouveaux décès liés à la COVID-19 reste très élevé en semaine 47, et plus de 50 000 décès survenus en milieu hospitalier et ESMS ont maintenant été rapportés depuis le début de l’épidémie en France. La tendance à la diminution observée reste à confirmer dans les prochaines semaines du fait du délai de consolidation plus long des données de mortalité et de la survenue plus tardive du décès dans l’histoire de la maladie.

Cette nouvelle amélioration du niveau des indicateurs de circulation du SARS-CoV-2 en France intervient plus d’un mois après la première intensification des mesures de distanciation sociale et souligne leur probable impact positif sur la dynamique de l’épidémie. L’amélioration de l’adoption systématique des mesures barrières observée au début du mois de novembre a aussi probablement contribué à cette évolution.

L’adoption des mesures de prévention individuelles, même dans la sphère privée, associées aux mesures collectives, sont les seuls moyens permettant actuellement de freiner la circulation du virus SARS-CoV-2 et réduire l’impact sur le système de soins et la mortalité. Il est donc toujours nécessaire de maintenir les messages de prévention à destination de la population dans le contexte de l’allègement des mesures de distanciation sociale prévu ces prochaines semaines.

L’utilisation des outils numériques (TousAntiCovid) est également recommandée pour renforcer les mesures de contact-tracing et d’isolement rapide.

En savoir plus sur l’évolution du COVID-19 en France

La mission de Santé publique France

Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. Cette organisation s’est adaptée en fonction de l’évolution de la situation. 
Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre en place le système de surveillance le plus adapté, de développer des outils d’information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus vulnérables, et d’animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels de santé sur tout le territoire. 
Parce que notre action est avant tout au service de la population et que notre volonté est d’informer en continu et en toute transparence, les indicateurs produits pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 sont accessibles depuis l’observatoire cartographique Géodes et publiés, chaque semaine, dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux disponibles sur le site internet. Productions scientifiques, veille documentaire et état des connaissances, résultats des enquêtes en population et chez les professionnels de santé, outils d’information (affiches, spots vidéo et audio), ressources pour les professionnels… sont mis à disposition de tous.

En savoir plus sur notre mobilisation

L’origine du coronavirus SARS-CoV-2

Il s’agit d’un nouveau coronavirus identifié en Chine en janvier 2020, nommé SARS-CoV-2, dont la maladie qui le caractérise s’appelle le COVID-19. Il appartient à une importante famille de virus infectant principalement les animaux qui provoque des infections chez l’Homme, le plus souvent associées à des rhumes et des syndromes grippaux bénins. Toutefois, deux coronavirus ont entrainé des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère-Coronavirus) en 2002-2003 et le MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrome-Coronavirus) depuis 2012. Comme le SRAS-CoV et le MERS-CoV, le COVID-19 a une origine animale. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne, sans ressentir les symptômes la maladie.

Dernières actualités

Accès thématiques

Pour les scientifiques et professionnels de santé