Coronavirus (COVID-19)

Chiffres clés, interviews d'experts, questions-réponses, outils de prévention...tout savoir sur le coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, son évolution en France et dans le Monde, et l’action de Santé publique France

Mis à jour le 30 octobre 2020

L’épidémie de COVID-19 en France

Le point sur la situation (30 octobre 2020)

En France métropolitaine, la situation épidémiologique continue de se dégrader avec une très forte augmentation des indicateurs nationaux marquant une importante accélération de l’épidémie de COVID-19 sur l’ensemble du territoire. Les nombres de nouveaux cas confirmés, de cas confirmés dans les établissements d’accueil pour personnes âgés, de nouvelles hospitalisations et de nouvelles admissions en réanimation ainsi que les décès pour COVID-19 sont en très nette augmentation.

Toutes les régions métropolitaines sont touchées par cette accélération de l’épidémie. Les augmentations des indicateurs sont plus particulièrement marquées chez les personnes âgées de 65 ans et plus, pour lesquelles l’augmentation des recours aux urgences pour COVID-19 est la plus forte. Par ailleurs, depuis début septembre, le nombre de patients de cette tranche d’âge admis en hospitalisation a été multiplié par 8 et celui du nombre de patients admis en réanimation par 7. Ce constat chez les personnes les plus âgées, plus fragiles, laisse présager une poursuite de l’augmentation des hospitalisations et des décès dans les semaines à venir. 

La plus grande vigilance doit ainsi être maintenue auprès des personnes à risques de complications, notamment les personnes âgées, compte tenu de la fragilité de cette population dans laquelle survient le plus grand nombre de décès dus au SARS-CoV-2.
L’évolution de la situation hospitalière pour la COVID-19 en semaine 43 est préoccupante. L’augmentation du nombre de cas, du nombre de personnes nouvellement hospitalisées, du nombre de personnes nouvellement admises en réanimation dans toutes les régions de France métropolitaine annonce des tensions hospitalières dans l’ensemble des régions. 

Au 30 octobre 2020, 96 départements sont en situation de vulnérabilité élevée.

Il est crucial que chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19, même légers, adhère à la stratégie « Tester-Alerter-Protéger » : s’isoler, porter le masque, réduire les contacts au strict minimum et réaliser un test diagnostic dans les plus brefs délais. L’utilisation des outils numériques (TousAntiCovid) est également recommandée pour renforcer les mesures de contact tracing et d’isolement rapide. Ces mesures individuelles, couplées aux mesures collectives, sont les seuls moyens permettant actuellement de freiner la circulation du virus SARS-CoV-2.

En savoir plus sur l’évolution du COVID-19 en France

La mission de Santé publique France

Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. Cette organisation s’est adaptée en fonction de l’évolution de la situation. 
Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre en place le système de surveillance le plus adapté, de développer des outils d’information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus vulnérables, et d’animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels de santé sur tout le territoire. 
Parce que notre action est avant tout au service de la population et que notre volonté est d’informer en continu et en toute transparence, les indicateurs produits pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 sont accessibles depuis l’observatoire cartographique Géodes et publiés, chaque semaine, dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux disponibles sur le site internet. Productions scientifiques, veille documentaire et état des connaissances, résultats des enquêtes en population et chez les professionnels de santé, outils d’information (affiches, spots vidéo et audio), ressources pour les professionnels… sont mis à disposition de tous.

En savoir plus sur notre mobilisation

L’origine du coronavirus SARS-CoV-2

Il s’agit d’un nouveau coronavirus identifié en Chine en janvier 2020, nommé SARS-CoV-2, dont la maladie qui le caractérise s’appelle le COVID-19. Il appartient à une importante famille de virus infectant principalement les animaux qui provoque des infections chez l’Homme, le plus souvent associées à des rhumes et des syndromes grippaux bénins. Toutefois, deux coronavirus ont entrainé des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère-Coronavirus) en 2002-2003 et le MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrome-Coronavirus) depuis 2012. Comme le SRAS-CoV et le MERS-CoV, le COVID-19 a une origine animale. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne, sans ressentir les symptômes la maladie.

Dernières actualités

Accès thématiques

Pour les scientifiques et professionnels de santé