Coronavirus (COVID-19)

Chiffres clés, interviews d'experts, questions-réponses, outils de prévention...tout savoir sur le coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, son évolution en France et dans le Monde, et l’action de Santé publique France

Mis à jour le 30 juillet 2020

L’épidémie de COVID-19 en France

Le point sur la situation (30 juillet 2020)

En France métropolitaine, l’ensemble des indicateurs montre que la transmission de l’infection à SARS-COV-2 s’est intensifiée de manière marquée en semaine 30. Si cette progression concerne toutes les tranches d’âge, elle s’accélère plus fortement chez les jeunes adultes. L’augmentation de l’incidence demeure plus importante que l’augmentation du nombre de personnes dépistées, reflétant une augmentation réelle de l’incidence notamment des cas symptomatiques.

En France métropolitaine, le nombre de départements dépassant le seuil de 10 pour 100 000 habitants a augmenté en S30. Le nombre de départements classés en niveau de vulnérabilité modéré ou élevé pour le SARS-COV-2 était également en augmentation, avec 7 départements en vulnérabilité modérée et 3 en vulnérabilité élevée. En Mayenne, dans le contexte de l’augmentation de l’incidence depuis plusieurs semaines, la question de nouvelles mesures complémentaires devrait être soulevée afin de contrôler la diffusion du SARS-COV-2 localement.

En Guyane et à Mayotte, l’épidémie liée au SARS-COV-2 se poursuit et ces deux territoires restent classés en niveau de vulnérabilité élevé.

Bien que les indicateurs de recours aux soins d’urgences et d’hospitalisation n’aient pas augmenté de manière importante, la circulation en milieu communautaire s’accélère ce qu’attestent très objectivement l’augmentation du taux d’incidence, du taux de positivité et du nombre de nouveaux clusters. Il est important de maintenir la plus grande vigilance et de maintenir les gestes barrières et de distanciation pour prévenir la transmission du SARS-COV-2. Dans un contexte de congés d’été qui peuvent favoriser les situations à risque de contamination du fait, en particulier d’une moindre application des gestes barrières et des mesures de distanciation, notamment dans le cadre d’évènements festifs et de regroupements familiaux ou amicaux, les messages de prévention doivent être rappelés avec insistance, dans une perspective de protection individuelle et collective.

Chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 doit réaliser un test diagnostique dans les plus brefs délais et consulter le plus rapidement possible un médecin. Le délai de prise en charge et de confirmation biologique, la mise en place des mesures de contact-tracing dans le cadre de la stratégie tester-tracer-isoler, et le respect des mesures d’isolement par les personnes infectées ou présentant des signes évocateurs d’une infection à SARS-COV-2 sont des éléments clés pour limiter la transmission du virus.

En savoir plus sur l’évolution du COVID-19 en France

La mission de Santé publique France

Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. Cette organisation s’est adaptée en fonction de l’évolution de la situation. 
Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre en place le système de surveillance le plus adapté, de développer des outils d’information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus vulnérables, et d’animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels de santé sur tout le territoire. 
Parce que notre action est avant tout au service de la population et que notre volonté est d’informer en continu et en toute transparence, les indicateurs produits pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 sont accessibles depuis l’observatoire cartographique Géodes et publiés, chaque semaine, dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux disponibles sur le site internet. Productions scientifiques, veille documentaire et état des connaissances, résultats des enquêtes en population et chez les professionnels de santé, outils d’information (affiches, spots vidéo et audio), ressources pour les professionnels… sont mis à disposition de tous.

En savoir plus sur notre mobilisation

L’origine du coronavirus SARS-CoV-2

Il s’agit d’un nouveau coronavirus identifié en Chine en janvier 2020, nommé SARS-CoV-2, dont la maladie qui le caractérise s’appelle le COVID-19. Il appartient à une importante famille de virus infectant principalement les animaux qui provoque des infections chez l’Homme, le plus souvent associées à des rhumes et des syndromes grippaux bénins. Toutefois, deux coronavirus ont entrainé des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère-Coronavirus) en 2002-2003 et le MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrome-Coronavirus) depuis 2012. Comme le SRAS-CoV et le MERS-CoV, le COVID-19 a une origine animale. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne, sans ressentir les symptômes la maladie.

Dernières actualités

Accès thématiques

Pour les scientifiques et professionnels de santé