Coronavirus : chiffres clés et évolution de la COVID-19 en France et dans le Monde

Retrouvez ici les chiffres clés quotidiens de l’évolution de la COVID-19 en France et dans le Monde, les points épidémiologiques hebdomadaires nationaux et régionaux ainsi que les résultats de nos enquêtes en population et en milieu professionnel

Mis à jour le 06 mars 2021
Dans cet article

COVID-19 : tableau de bord de l’épidémie en chiffres

Santé publique France présente un tableau bord quotidien avec les indicateurs clés de suivi de l’épidémie de COVID-19 : cas confirmés, décès, taux de positivité, patients hospitalisés en réanimation, nombre de clusters en cours d’investigation et nombre de départements en situation de vulnérabilité élevée.

Les résultats de tous les indicateurs quotidiens sont également accessibles sur Geodes et les indicateurs hebdomadaires dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux permettant une interprétation et une analyse globale de la situation.

Evolution du coronavirus (Sars-CoV-2) Monde et Europe : les chiffres clés en semaine 08 (source : ECDC)

  • Cas dans le monde : 114 456 109 cas confirmés depuis le 31/12/2019 dont 22 525 315 pour les pays de l’Union Européenne*
  • Décès dans le monde : 2 536 879 décès depuis le 31/12/2019 dont 547 267 pour les pays de l’Union Européenne*

* Les données du Royaume-Uni ne sont plus prises en compte par l’ECDC depuis la semaine 53.

COVID-19 : bilan et chiffres clés en France au 06/03/2021

Les chiffres clés en France au 06/03/2021, arrêtés à 14h (mis en ligne en fin de journée)
COVID-19 - Les chiffres clés en France au 06/03/2021

1Nombre de décès mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi et vendredi pour les décès survenant au sein des établissements sociaux et médico-sociaux. L’augmentation qui en résulte ces jours-là n’est donc pas à interpréter comme une augmentation pour les dernières 24 heures. L’évolution peut aussi être liée à une actualisation des données de la ou des semaine(s) précédente(s).

2Sur les 7 derniers jours consolidés, nombre de personnes testées positives en RT-PCR ou test antigénique parmi le nombre de personnes ayant eu au moins un test pendant cette période et qui n‘ont jamais été testées positives dans les 60 jours précédents.

3EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

4USLD : unité de soins de longue durée.

Afin d’optimiser les indicateurs, le mode de calcul a été légèrement modifié à compter du 03/03/2021 et permet notamment d’exclure de la base des résidents les personnes identifiées comme professionnels de santé lors de la vaccination.

Cartographie des variants en France : données par région et par départementAfficherMasquer

De nombreux variants du SARS-CoV-2 circulent sur le territoire, dont certains sont qualifiés de « variants d’intérêt » car leur impact (en termes de transmissibilité, de virulence ou d’échappement immunitaire potentiel) justifie la mise en place d’une surveillance et de mesures de gestion spécifiques au niveau national, dans l’objectif de contenir leur progression.

COVID-19 : points épidémiologiques hebdomadaires nationaux et régionauxAfficherMasquer

Chaque semaine, Santé publique France publie un point de situation épidémiologique national et des points épidémiologiques régionaux produits par ses Cellules régionales. Grâce à l’analyse des données issues de notre réseau de partenaires, ces indicateurs hebdomadaires permettent une interprétation et une analyse globale de la situation.

Point épidémiologique national

Points épidémiologiques régionaux

Cartes des régions pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 en France avec GEODESAfficherMasquer

Santé publique France met à disposition de tous (chercheurs, professionnels de santé, acteurs locaux, journalistes…), via son observatoire cartographique GEODES, des indicateurs épidémiologiques de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région, département, sexe et classe d’âge (données hospitalières, données des urgences, données SOS Médecins, données des laboratoires de ville…). Ces données, issues des réseaux de partenaires sur lesquels Santé publique France appuie sa surveillance, sont actualisées chaque jour et arrêtées à 14h.

En un clic, consultez les données disponibles au 06/03/2021 :

service de réanimation (SR), unité de soins intensifs (SI), unité de surveillance continue (USC).

Indicateurs disponibles à l'échelon infra-départemental

En complément des indicateurs nationaux, régionaux et départementaux déjà disponibles, le taux d’incidence (tous âge), le taux de dépistage et le taux de positivité sont désormais déclinés à des échelons territoriaux très fins : IRIS, commune et établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Cette nouvelle déclinaison des indicateurs permet de situer chaque territoire par rapport aux autres ainsi qu’à l’échelon national.

En savoir plus sur ces indicateurs et consultez notre foire aux questions.

Accédez à l’ensemble des indicateurs disponibles sous GEODES en allant sur https://geodes.santepubliquefrance.fr/#view=map2&c=indicator puis dans pathologie, cliquez COVID-19.

Pour aller plus loin et découvrir les fonctionnalités de GEODES, consultez nos tutoriels.

Foire aux questions - SIDEP (système d’information de dépistage populationnel)

SIDEP est un système de surveillance qui vise au suivi exhaustif de l’ensemble des patients testés en France dans les laboratoires de ville et dans les laboratoires hospitaliers. Les données récoltées dans la base nationale SIDEP permettent de calculer les indicateurs de surveillance de l’évolution de la pandémie en France, qui sont restitués dans Géodes.

Autres plateformes d'accès aux données 

Les données de suivi de l'épidémie de COVID-19 sont également accessibles sur :

  • data.gouv.fr : données de suivi de l’épidémie de COVID-19 produits par Santé publique France par région, département, sexe et classe d’âge disponibles au format CSV et XLSX (données mises à jour quotidiennement et arrêtées à 14h)
  • https://www.health-data-hub.fr : dans le cadre de l’arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, Santé publique France transmet quotidiennement au Health data Hub, les données issues de la base constituée, sous sa responsabilité, à partir des résumés de passage aux urgences pseudonymisés (base Oscour).

Nos enquêtes en population et milieu professionnelAfficherMasquer

Depuis le début de l’épidémie, Santé publique France a réalisé en lien avec ses partenaires des enquêtes en population générale et auprès des professionnels de santé. Ces enquêtes ont été menées pendant et après le confinement pour évaluer notamment l’impact de l’épidémie, suivre l’évolution des comportements de santé, l’adoption des gestes barrières… mais également recenser les professionnels de santé infectés par le coronavirus Sars-CoV-2

Tous les résultats de nos enquêtes sont présentés dans nos points épidémiologiques hebdomadaires et également disponibles sur le site internet dans les pages dédiées à chaque étude. Ces résultats sont régulièrement actualisés et valorisés par des actualités, communiqués de presse et sur les réseaux sociaux.

  • Etude CONFEADO destinée aux enfants sur la manière dont ils ont vécu le confinement
  • Etude Viquop auprès de 60 personnes pour suivre l’évolution des comportements de santé (gestes barrières, confinement, consommation d’alcool et de tabac, alimentation et activité physique) et de la perception de leur état santé (bien-être, troubles) dans le contexte de l'épidémie de COVID-19
  • Etude COSET-COVID auprès de travailleurs indépendants et du monde agricole pour évaluer l’impact de l’épidémie de COVID-19 sur leur activité professionnelle et leur état de santé
  • Etude de recensement national des cas de COVID-19 chez les professionnels exerçant en établissements de santé publics ou privés infectées par le coronavirus Sars-CoV-2
  • Etude pour connaître la part de la population infectée par le coronavirus en France
  • Etude Coviprev pour suivre l’évolution des comportements (gestes barrières, confinement, consommation d’alcool et de tabac, alimentation et activité physique) et de la santé mentale (bien-être, troubles)
  • Etude SCoPe auprès d’une population vulnérable de Perpignan pour estimer plus précisément l’impact de la première vague au sein de 3 quartiers défavorisés
  • Enquête CovaPred pour comprendre les mesures de protection adoptées par la population et évaluer les intentions de vaccination lorsqu’un vaccin contre la COVID-19 sera disponible
  • Etude ComCor pour identifier les facteurs sociodémographiques, les lieux fréquentés, et les comportements associés à un risque augmenté d’infection par le SARS-CoV-2.

Autres travaux et études dans lesquels Santé publique France apporte son expertise

Santé publique France est mobilisée avec d’autres acteurs pour faire avancer les connaissances. Nous apportons notre expertise dans plusieurs travaux ou études menés par des acteurs engagés pour faire progresser la connaissance autour de ce virus et lutter contre l’épidémie de COVID-19.

  • Soutien dans l’organisation du volet biologique des enquêtes EpiCOV et Sapris de l’Inserm

Ces enquêtes destinées à connaître le statut immunitaire de la population française comportent un volet biologique incluant l’utilisation de kits d’autoprélèvement à domicile.

Pour en savoir plus sur les enquêtes EpiCOV et Sapris

  • Participation au groupe de travail « Tabagisme et COVID » du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP)

Santé publique France a contribué à l'avis du HCSP sur tabagisme et COVID-19 en participant au groupe de travail pluridisciplinaire et pluri-institutionnel. Cet avis repose sur :

  • une revue de la littérature arrêtée au 27 avril 2020 (articles publiés, mais aussi, vu le caractère récent de la problématique, articles déposés sur des plateformes numériques sans processus préalable de relecture par des pairs),
  • des échanges avec des chercheurs ayant conduit des études portant sur le sujet,
  • une analyse ad hoc des données issues d’autres hôpitaux de l’AP-HP.

Pour en savoir plus : avis relatif au lien entre le tabagisme et la COVID-19

  • Collaborations scientifiques nationale et internationale
    • Le volet français de l'étude internationale du Centre Winton de l’université de Cambridge dirigé par David Spiegelhalter sur la façon d'exprimer le risque de COVID à la population
    • L'étude CoVaPred sur l'acceptation des nouveaux vaccins contre la COVID-19 menée par Michaël Schwarzinger (lnserm-CHU de Bordeaux) fait suite à une collaboration antérieure au moment de la pandémie de grippe A/H1N1 utilisant une méthodologie identique, avec randomisation de plusieurs caractéristiques du vaccin (efficacité, risque d'effets secondaires graves, durée de l'immunité vaccinale, laboratoire qui fabrique le vaccin, professionnel de santé qui administre le vaccin) et mesure correspondante de l'acceptation vaccinale dans la population adulte âgée de 18 à 64 ans.

Le maintien de l’adoption des mesures de prévention individuelles, même dans la sphère privée, associées aux mesures collectives, sont actuellement les seuls moyens permettant de freiner la circulation du virus SARS-CoV-2 et de réduire l’impact sur le système de soins et la mortalité. La distanciation physique (respecter au moins un mètre entre les personnes, saluer sans se serrer les mains ni s’embrasser), les mesures d’hygiène (se laver régulièrement les mains, tousser dans son coude), la limitation des rassemblements (réunion), le port d’un masque et l’aération régulière des lieux fermés restent des mesures essentielles, de même que l’isolement en cas de symptômes et la réalisation d’un test dans les plus brefs délais.

Coronavirus : les gestes barrières