COVID-19 : point épidémiologique du 20 mai 2021

Publié le 20 Mai 2021
Mis à jour le 20 mai 2021

Points clés

En semaine 19, poursuite de la diminution des indicateurs épidémiologiques, mais répercussion modérée sur la tension hospitalière dans le contexte de levée progressive des mesures de restrictions sanitaires

  • Diminution du taux d’incidence
  • Nette diminution des nouvelles hospitalisations et des admissions en soins critiques depuis deux semaines
  • Mortalité liée à la COVID-19 toujours élevée
  • Métropole : indicateurs les plus élevés en Île-de-France et Hauts-de-France
  • Outre-mer : poursuite de l’augmentation des indicateurs en Guyane

Variants

  • Proportions de suspicions de variants préoccupants (VOC) par RT-PCR de criblage :
    • suspicions de variant 20I/501Y.V1 majoritaires en métropole à 77,9%
    • suspicions de variant 20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3 à 5,9% avec hétérogénéités départementales
  • Plus d'informations sur les variants

Prévention

  • Contribution du dispositif de contact-tracing à la limitation de la propagation de l’épidémie
  • Vaccination, au 18 mai 2021 :
    • 21 133 653 personnes ayant reçu au moins une dose, couverture vaccinale de 31,5%
    • 9 866 934 personnes complètement vaccinées, couverture vaccinale de 14,7%
  • Maintien au niveau individuel de l’adoption systématique des mesures barrières et de la limitation des contacts
  • En cas de symptômes, nécessité d’un isolement immédiat et réalisation d’un test dans les plus brefs délais
  • Rappel de l’importance de la vaccination pour les personnes prioritaires non encore vaccinées

Le système d’information SI-DEP vient d’être mis à jour afin de ne décompter qu’un seul patient lorsque celui-ci se fait tester plusieurs fois, comme cela peut être le cas avec le suivi renforcé des variants. Les indicateurs ont été recalculés à l’échelle du territoire. Cela entraine la baisse du nombre total de cas confirmés, du taux de positivité et du taux d’incidence. Cette baisse n’est donc pas à interpréter comme une diminution exceptionnelle du nombre de cas, dans un contexte où la pression épidémique diminue. Ce changement ne modifie pas l’appréciation globale de la dynamique de l’épidémie.

Plus d'informations sur l'épidémie de COVID-19