Résistance aux antibiotiques
Résistance aux antibiotiques

La résistance aux antibiotiques rend inefficace un ou plusieurs antibiotique(s) contre une infection bactérienne. Ce phénomène peut conduire à la difficulté, voir l’impossibilité de traiter certaines infections.

Mis à jour le 18 novembre 2019

Résistance aux antibiotiques : notre action

Les actions de Santé publique France en matière de lutte et prévention de l'antibiorésistance sont guidées par des objectifs nationaux décrits dans : 

Santé publique France pilote la surveillance épidémiologique et la prévention de la résistance aux antibiotiques en France et participe à la surveillance européenne, grâce à différents dispositifs dont l’objectif est de préserver l’efficacité des antibiotiques.
Pour ce faire, Santé publique France assure différentes actions dans les trois secteurs de soins (établissements de santé, établissements médico-sociaux et soins de ville) :

  • Surveillance épidémiologique de la résistance aux antibiotiques par :
    • Le pilotage des missions nationales déléguées aux Centres d’Appui pour la prévention des infections associées aux soins, les CPias,
    • La surveillance de la consommation d’antibiotique en ville grâce aux données du Système National des Données de santé (SNDS),
    • La réalisation d’enquêtes nationales de prévalence,
  • Gestion des signalements des infections associées aux soins impliquant une bactérie résistante en lien avec les CPias ;
  • Prévention de la résistance aux antibiotiques, incluant une communication sur le sujet accessible au plus grand nombre.

Aujourd’hui, les moyens mis en œuvre sous l’égide de Santé publique France ont doté la France d’une capacité à détecter rapidement l’apparition de nouvelles formes de résistances, à surveiller et contrôler une épidémie.