Chlamydiae
Chlamydiae

Les chlamydioses sont des infections sexuellement transmissibles dues à la bactérie Chlamydia Trachomatis. Limiter les contaminations passe par l’usage du préservatif et le dépistage.

Mis à jour le 01 décembre 2020

Chlamydiae : données

L’activité de dépistage des infections à Chlamydiae trachomatis a augmenté entre 2017 et 2019, notamment chez les hommes de moins de 30 ans

En 2019, 2,5 millions de dépistages d’infection à Chlamydiae trachomatis ont été réalisés dans le secteur privé, soit un taux national de 45,2 pour 1 000 habitants de 15 ans et plus.

La majorité des personnes testées en 2019 sont des femmes (75%) avec un taux de dépistage trois fois plus élevé (65,0 pour 1 000) que les hommes (23,6 pour 1 000). Chez les femmes âgées de moins de 25 ans, qui sont ciblées par les recommandations de dépistage, le taux est encore plus important (109,9 pour 1 000). 

Entre 2017 et 2019, l’activité de dépistage de l’infection à Chlamydiae trachomatis a globalement augmenté de 20%. Cette augmentation est plus marquée chez les hommes (+32%), notamment ceux de moins de 30 ans (+46%), et chez les femmes de moins de 25 ans (+34%). Ces augmentations sont sans doute en lien avec l’élargissement à la médecine libérale, en 2018, et du dépistage systématique de l’infection à Chlamydiae trachomatis chez les femmes de 15 à 25 ans. Cette recommandation a possiblement sensibilisé les médecins au dépistage chez les hommes.

Le nombre de diagnostics a augmenté entre 2017 et 2019 avec une progression plus marquée chez les femmes de 15 à 24 ans

En 2019, parmi l’ensemble des personnes de 15 ans et plus testées pour Chlamydiae trachomatis en secteur privé, 133 457 ont été diagnostiquées positives, soit un taux de positivité de 5 %.

Le taux national de diagnostics est de 243 pour 100 000 habitants âgés de 15 ans et plus, plus élevé chez les femmes (329 pour 100 000) que chez les hommes (148 pour 100 000). Ce taux est beaucoup plus élevé chez les femmes de 15 à 24 ans (781 pour 100 000) et dans une moindre mesure chez les hommes de 15 à 29 ans (290 pour 100 000).

Entre 2017 et 2019, le nombre de diagnostics d’infection à Chlamydiae trachomatis a augmenté de 29%. Cette progression est plus marquée chez les femmes de 15 à 24 ans (+41%) et chez les hommes (+38%), notamment ceux de 15-29 ans (+45%).