COVID-19 : point épidémiologique en Occitanie du 14 mai 2020

Publié le 14 Mai 2020
Mis à jour le 14 Mai 2020

Résumé

Ce point épidémiologique régional spécial COVID-19 présente une synthèse des données de surveillance collectées par Santé publique France auprès de ses partenaires régionaux (voir page 10 et Surveillance épidémiologique du Covid-19). Il est basé sur une analyse des données jusqu’au 13 mai 2020 et complète l’analyse faite au niveau national (site de Santé publique France).

En semaine 19 (du 4 au 10 mai), les recours à la médecine générale pour suspicion de COVID-19 et le taux de positivité ont tendance à se stabiliser par rapport à la semaine précédente aux niveaux régional et départemental. Les recours à la médecine hospitalière, les signalements en établissements sociaux et médico-sociaux et les indicateurs de mortalité poursuivent leur diminution. Néanmoins la persistance de nouveaux cas témoigne d’une poursuite de la transmission du virus de personne à personne.

La persistance de la circulation virale dans la région nécessite un haut maintien de vigilance sur les mesures d’hygiène, de protection et de distanciation physique afin de limiter au maximum la survenue ou le maintien de chaines de transmission.

La levée des mesures de confinement liées à l’épidémie de COVID-19 et la reprise des activités de la vie normale sont accompagnées d’un dispositif de contact-tracing (CT).

Le contact-tracing a pour objectifs de limiter au maximum la diffusion du virus à partir des nouveaux cas, de détecter et briser prospectivement les chaînes de transmission le plus rapidement possible, et de détecter d’éventuels épisodes de cas groupés en vue de leur investigation et leur contrôle.

Dans ce contexte, la détection précoce des clusters (cas groupés) de COVID-19 représente un enjeu majeur dans la maitrise de la diffusion du virus car leur prise en charge rapide permet de rompre le plus tôt possible les chaines de transmission entre les individus et éviter ainsi le démarrage d’une nouvelle vague épidémique.

Tout cluster de COVID-19 (défini par la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement de personnes, qu’ils se connaissent ou non) doit être signalé sans délai au point focal de l’ARS Occitanie : ars31-alerte@ars.sante.fr.

Ce point épidémiologique présente également :
- Les premiers résultats de la surveillance des professionnels des établissements de santé. Au 10 mai 2020, 81 établissements ont participé à la surveillance et 1196 cas ont été recensés (données provisoires).
- Les résultats de l’enquête pour suivre l’évolution des comportements et de la santé mentale pendant le confinement (voir en page 9). Pour cette dernière, les résultats disponibles actuellement (dernière mise à jour le 13 mai) concernent la santé mentale, l’adoption des mesures de protection face à l’épidémie et l’évolution des usages de tabac et d’alcool pendant le confinement (toutes les informations sont disponibles sur le site Internet de Santé publique France ici).