Surveillance de la mortalité au cours de l'hiver 2011-2012 en France

Publié le 4 Septembre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction. La surveillance régulière menée par l'Institut de veille sanitaire a mis en évidence une hausse de la mortalité au cours de l'hiver 2011-2012. L'objectif de l'article vise à décrire les fluctuations de la mortalité au cours de cet hiver et à comparer cet épisode à celui observé au cours de l'hiver 2008-2009. Méthodes. À partir des décès transmis par l'Insee et des estimations de population entre 2008 et 2011, les nombres de décès pour 100 000 habitants enregistrés sur l'hiver 2011-2012 ont été comparés aux valeurs des années précédentes. L'analyse est réalisée par classes d'âge et par région. Résultats. Entre le 6 février et le 18 mars 2012, un excès de près de 6 000 décès (+13%) a été estimé, comparativement aux effectifs enregistrés les années précédentes. Ce résultat s'observe plus particulièrement chez les personnes les plus âgées (85 ans et plus) et se distribue de façon hétérogène entre les régions. Cette surmortalité est comparable à celle observée au cours de l'hiver 2008-2009. Discussion-conclusion. Cette étude fournit une première estimation de l'épisode de surmortalité observé au début de l'année 2012, qui correspond à la surmortalité observée sur les seules communes participant au système de surveillance, couvrant 70% de la mortalité nationale. La survenue concomitante de plusieurs facteurs (vague de froid et épidémies saisonnières, notamment grippale) sur la même période peut, au moins en partie, expliquer ce phénomène, mais leur part respective dans cette augmentation reste à évaluer. (R.A.)

Auteur : Fouillet A, Merlen R, Rey G, Cardoso T, Caserio Schonemann C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2012, n°. 33, p. 375-9