Le concept d'éducation pour la santé centrée sur le patient.

Publié le 2 Juin 2003
Mis à jour le 5 juillet 2019

Aujourd'hui, les soignants se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des patients qui ont des maladies chroniques, ou des conduites à risques (fumer, boire,vie sédentaire...), des difficultés sociales majeures... parfois combinées chez un même patient. Ces situations sont souvent vécues difficilement par le soignant, qui se sent impuissant à convaincre, expliquer, faire peur, "responsabiliser" son patient à qui il demande un concours actif. De son côté, le patient, lui, peut ressentir qu'il n'est ni compris, ni même parfois entendu. C'est bien qu'il y a nécessité pour les soignants aujourd'hui de découvrir d'autres manières d'écouter, d'observer, de raisonner en un mot, d'accompagner. C'est d'un accompagnement dont nous allons parler aujourd'hui : de l'accompagnement du patient que représente "l'éducation pour la santé centrée sur le patient". C'est même d'une "triple révolution" dont nous allons parler en abordant l'éducation pour la santé des patients. Une révolution dans laquelle : - "le patient n'est plus l'objet mais le sujet des soins qui lui sont délivrés - l'objectif n'est plus de lutter contre les maladies mais de promouvoir la santé - la démarche de prescription laisse la place à une démarche d'éducation". Je vous propose de parcourir ce concept d'éducation pour la santé en essayant de répondre aux 4 questions suivantes : 1) C'est quoi ? 2) Pourquoi en parle t on ? 3) Comment on fait ? 4) Et dans ma pratique ?[extrait article]

Auteur : Buttet P.
Recherche en soins infirmiers, 2003, n°. 73, p. 41-48