Etude du surpoids, de l'obésité et des facteurs associés au surpoids chez les élèves de 6ème scolarisés dans les collèges publics du département de la Haute-Savoie. Septembre 2003

Publié le 1 Novembre 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France comme dans l'ensemble des pays industrialisés, les prévalences de surpoids et d'obésité ne cessent de croître tant chez l'adulte que chez l'enfant et l'adolescent. Le surpoids et l'obésité infantiles perdurent fréquemment à l'âge adulte et s'accompagnent alors de risques de morbidité et de mortalité accrus chez les sujets ayant été en surpoids à l'adolescence, même chez ceux qui rejoindront un poids normal à l'âge adulte. La médecine scolaire du département de Haute-Savoie, sensibilisée au problème du surpoids chez les enfants et les adolescents, a souhaité estimer la situation nutritionnelle des adolescents dans son département et identifier des facteurs associés au surpoids afin de mettre en place des actions ciblées de prévention et d'éducation pour la santé. Une enquête nutritionnelle transversale a été réalisée en septembre 2003 sur un échantillon représentatif d'élèves scolarisés en 611, dans les collèges publics de Haute-Savoie. Une stratification portant sur la zone d'éducation, prioritaire (Zep) ou non, a été retenue. Un sondage en grappe a ensuite été réalisé dans chaque strate avec interview de l'ensemble des élèves des classes tirées au sort. 963 élèves scolarisés en 6ème dans les collèges publics de Haute-Savoie ont participé à l'enquête. Selon les références International Obesity Task Force, la prévalence de surpoids (obésité incluse) était de 15,7 % parmi lesquels 13,6 % étaient en surpoids modéré et 2,1 % obèses. La prévalence de surpoids n'était pas différente selon le sexe et la zone d'éducation. Le département de la Haute-Savoie ne semble donc pas épargné par le phénomène de surpoids et d'obésité infantiles. Si la prévalence de surpoids observée est identique à la prévalence nationale, le problème du surpoids concerne toutefois un enfant sur six scolarisé en classe de 6ème dans les collèges publics de ce département, soit pour l'année scolaire 2003-2004 environ 1 185 enfants. Le statut pondéral des enfants à l'âge de 11-12 ans semble très lié au statut pondéral à l'âge de 5-7 ans, cependant un surpoids à cet âge n'explique pas la totalité des cas de surpoids retrouvé en 6ème. La prévalence du surpoids entre 6 et 11 ans augmente en effet de 25 %. D'autres facteurs sont donc associés au développement d'un surpoids à cet âge et notamment les habitudes de vie trop sédentaires et la structuration des habitudes alimentaires. Les biais d'enquête doivent être pris en compte dans l'interprétation des facteurs associés mis en évidence. Ainsi, les conditions de réalisation de cette enquête ont pu engendrer des biais de mémorisation et d'information. Les enfants en surpoids ont pu notamment masquer leurs habitudes de consommation face à un sentiment de culpabilité. (R.A.)

Auteur : Mantey K, Encrenaz N, Helynck B
Année de publication : 2004
Pages : 52 p.