Fortes chaleurs, canicule
Fortes chaleurs, canicule

La canicule peut avoir un impact sanitaire considérable. Il est donc primordial de bien s’en protéger. Certaines mesures doivent être mises en place surtout chez les personnes les plus à risque.

Mis à jour le 1 juillet 2019

Fortes chaleurs, canicule : les enjeux de santé

En France, on parle de canicule lorsque la moyenne sur au moins trois jours consécutifs des températures minimales et maximales dépasse des seuils définis pour chaque département. Les seuils varient de 17°C à 24°C la nuit, et de 32 à 36°C le jour, selon les départements.
En dessous de ces seuils, on considèrera que ce sont de fortes chaleurs.
Lorsqu’il fait très chaud, la température du corps aura tendance à s’élever. Pour réguler la température et se maintenir à 37°C, le corps va devoir mettre en place plusieurs mécanismes. 

Les mécanismes de thermorégulation
mécanisme de thermorégulation du corps en cas de fortes chaleur ou de froid

Cependant de fortes chaleurs peuvent rapidement dégrader l’état de santé des personnes les plus fragiles voire même provoquer des décès prématurés. Cela est un problème majeur de santé publique notamment avec le réchauffement climatique, déjà présent et qui s’aggravera dans les années à venir.
Dans ce contexte, Santé publique France étudie l’impact sanitaire réel des canicules