Surveillance des épidémies d'infections respiratoires aiguës et de gastro-entérites aiguës dans les Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de la région des Pays de la Loire. Résultats de la surveillance au cours de l'hiver 2010-2011. Évaluation du dispositif de surveillance

Publié le 1 Janvier 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Un dispositif de surveillance et de signalement des cas groupés d'infections respiratoires aiguës (IRA) et de gastro-entérites aiguës (GEA) a été proposé en 2010 aux 557 Etablissements d'hébergement pour personnes âgées (Ehpad) des Pays de la Loire. Des outils simples d'auto-surveillance et de gestion des épidémies ont été sélectionnés par un groupe de travail régional ; leur diffusion a été accompagnée par des formations assurées par les réseaux d'hygiène de la région. Afin de mesurer la perception et l'utilisation du dispositif, une enquête d'évaluation a été menée, après la saison hivernale, en avril 2011. Au cours de l'hiver 2010-2011, 179 foyers de cas groupés (52 épisodes d'IRA et 127 de GEA) ont fait l'objet d'un signalement. Le taux d'exhaustivité de ces signalements a été estimé à 75 %. Les taux d'attaque moyens chez les résidents étaient de 18 % pour les IRA (685 cas) et de 28 % pour les GEA (2 527 cas). Le taux d'attaque des GEA et des IRA était plus faible dans les établissements ayant mis précocement en place des mesures de contrôle (dans les trois premiers jours). Cette surveillance a été jugée très utile par les établissements et a contribué au développement d'une culture de gestion du risque infectieux en Ehpad. Les données de surveillance et d'évaluation ont permis d'identifier des points forts à consolider (formations, organisation locale d'une surveillance) et des axes d'améliorations, en particulier de simplification des outils. (R.A.)

Auteur : Barataud D, Aury K, Leclere B, Hubert B
Année de publication : 2012
Pages : 30 p.