Surveillance des dorsalgies chez les salariés des Pays de la Loire, 2002-2005

Publié le 18 Juin 2013
Mis à jour le 9 septembre 2019

Introduction. Les études de prévalence des dorsalgies sont rares en population générale comme chez les travailleurs. Grâce au programme de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques (TMS) mis en oeuvre dans les Pays de la Loire, les prévalences des dorsalgies ont pu être estimées en population salariée. Méthode. Un échantillon représentatif de 3 710 salariés âgés de 20 à 59 ans a été constitué par des médecins du travail, par tirage au sort, entre 2002 et 2005. Les données médicales et professionnelles ont été recueillies par auto-questionnaire. Résultats. La prévalence des dorsalgies était plus élevée chez les femmes (17,4%) que chez les hommes (9,2%), sans différence selon l'âge. Chez les hommes, les employés déclaraient plus souvent des dorsalgies (16,6%) que les travailleurs des autres catégories socioprofessionnelles (cadres : 7,1%, professions intermédiaires : 6,5%, ouvriers : 9,7%). Chez les femmes, les cadres avaient tendance à rapporter plus souvent des dorsalgies. Il n'y avait pas de différence significative de la prévalence des dorsalgies selon le secteur d'activité, chez les hommes comme chez les femmes. Conclusion. La prévalence des dorsalgies, moins élevée que celle des lombalgies, est néanmoins importante dans certaines catégories professionnelles. (R.A.)

Auteur : Fouquet N, Roquelaure Y, Le Marec F, Bodin J, Petit A, Ramond Roquin A, Ha C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 24-25, p. 272-5