Exposition aux contraintes psychosociales en milieu de travail : résultats de l'enquête SUMER 2003 dans les Pays-de-la-Loire

Publié le 1 Septembre 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Objectif - L'enquête SUMER permet une évaluation des expositions des salariés aux principaux risques professionnels en France. Sont présentés ici les résultats sur les contraintes psychosociales issus de l'enquête SUMER 2003 pour la région des Pays-de-la-Loire. Méthode - L'enquête s'est déroulée de juin 2002 à fin 2003. Les trois dimensions psychosociales du modèle de Karasek (demande psychologique, latitude décisionnelle et soutien social) ont été évaluées à l'aide de la version française du " Job Content Questionnaire " (JQC). Résultats - Pour les Pays-de-la-Loire, 1935 salariés ont été inclus (1110 hommes et 825 femmes), représentatifs des salariés de la région après redressement par calage sur marges. 26% des salariés sont exposés à une forte demande psychologique en disposant d'une faible latitude décisionnelle pour y faire face. Les situations dites de " tension au travail ", associées ou non à un manque de soutien social des collègues ou de la hiérarchie, sont particulièrement fréquentes dans les secteurs industriels fortement taylorisés (industrie des biens de consommation, agroalimentaire, biens intermédiaires), mais aussi dans les services aux entreprises et les transports. Discussion - L'étude montre que les situations de " tension au travail " et de " tension au travail avec isolement social " concernent davantage certaines catégories socioprofessionnelles, en particulier les ouvriers, les employés du commerce, les agents de la fonction publique et les employés administratifs. Cependant, les phénomènes de souffrance psychique au travail se sont diffusés ces dernières années à l'ensemble du monde du travail et touchent toutes les catégories socioprofessionnelles. Une démarche de prévention dans le cadre du " stress au travail " implique une action sur l'organisation du travail. Conclusion - Cette étude, en évaluant l'exposition à certains facteurs de stress professionnel, montre l'intérêt d'une approche par l'organisation du travail dans une démarche de prévention. (R.A.)

Auteur : Francois A, Ha C, Waltisperger D, François S, Fanello S, Roquelaure Y
Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, 2011, vol. 72, n°. 4, p. 333-40