Émergence chez l'homme de la fièvre de la vallée du Rift à Mayotte, 2007-2008

Publié le 27 Janvier 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - La résurgence épidémique du virus de la fièvre de vallée du Rift (VFVR) en 2006-2007 au Kenya a conduit à la mise en place à Mayotte d'une surveillance biologique animale et à l'évaluation d'une éventuelle circulation dans la population. Méthodes - Le VFVR a été recherché à titre rétrospectif et prospectif sur des sérums de patients ayant consulté entre le 1er septembre 2007 et le 31 mai 2008 pour un syndrome algo-fébrile dans une structure de santé, et pour lesquels la recherche de chikungunya, dengue et paludisme était négative. Un cas récent confirmé était défini par la présence dans le sérum d'IgM anti-VFVR (Mac-Elisa) ou du génome VFVR (RT-PCR). Résultats - Sur 220 sérums, 10 (4,5 %) étaient positifs : présence d'ARN viral (6), d'IgM (2) ou des deux (2). La date de début des signes du premier cas était le 27 septembre 2007 et celle du dernier le 14 mai 2008. Sept cas (7/10) étaient survenus entre janvier et avril 2008. Il s'agissait de personnes âgées de 16 à 53 ans, majoritairement des hommes (9/10). Aucun cas sévère ni décès n'ont été détectés. Les expositions identifiées chez 9/10 patients étaient : contacts avec des produits animaux (5/9), consommation seule de lait cru (1/9) et uniquement des gîtes larvaires au domicile (3/9). Les souches étaient génétiquement apparentées à celles isolées lors de l'épidémie au Kenya en 1997. Discussion et conclusion - Cette première circulation autochtone reconnue du VFVR à Mayotte illustre le risque d'introduction encouru par Mayotte vis-à-vis des arbovirus circulant dans les pays côtiers ou les îles d'Afrique de l'Est. Les efforts de surveillance devraient être maintenus et renforcés afin de détecter précocement tout départ épidémique de ce virus à Mayotte. (R.A.)

Auteur : Sissoko D, Giry C, Gabrie P, Tarantola A, Pettinelli F, Collet L, D'Ortenzio E, Renault P, Pierre V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 4, p. 33-6