Les Antilles et la Réunion victimes des moustiques

Publié le 1 Janvier 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

En 2005, deux épidémies virales ont rappelé l'importance de la lutte contre les moustiques en régions tropicales : en avril, le virus du chikungunya a sévi pour la première fois sur l'île de la Réunion et, en juillet, une forte épidémie de dengue a débuté en Martinique et en Guadeloupe. Dans les deux cas, le vecteur est un moustique du genre Aedes, très commun en zones intertropicales. Dengue et chikungunya sont bénins dans la grande majorité des cas, mais il existe des formes graves de dengue. Or il n'existe ni traitement, ni vaccin ; le seul moyen de prévention est la lutte contre les moustiques. (Introduction)

Prévalence, 2006, n°. 14, p. 10-1