Signalement d'agrégats spatio-temporels de glioblastomes et d'hypothyroïdies dans les communes de Salindres et Rousson (Gard)

Publié le 1 Avril 2018
Mis à jour le 5 juillet 2019

Des inquiétudes ont été formulées par la population et des associations au sujet des conséquences sanitaires et environnementales de la présence d'industries à Salindres, dans le Gard. Une étude sur la qualité de vie et la santé déclarée a été mise en oeuvre fin 2012 par Santé publique France et l'ARS Occitanie. Ses résultats ont mis en évidence des préoccupations sanitaires sur d'éventuelles sur-incidences de maladies, en particulier de glioblastomes (tumeurs cérébrales primitives) et de pathologies thyroïdiennes. Ils ont fait apparaître l'importance des nuisances industrielles et leur impact sur la santé perçue. Des investigations ont été conduites pour rechercher une éventuelle sur-incidence de glioblastomes et d'hypothyroïdies. Plusieurs sources de données ont été mobilisées : le Recensement national histologique des Tumeurs Primitives du Système Nerveux Central (RnhTPSNC), et le Sniiram (Système d'information de l'Assurance maladie). Les expositions professionnelles des personnes ont été étudiées. Les résultats ne confirment pas l'impression de sur-incidence locale des hypothyroïdies. Concernant les glioblastomes, ils permettent d'estimer de 2006 à 2010 un taux moyen d'incidence dans le Gard conforme à la littérature française et internationale. Des variations locales de l'incidence sont observées mais la rareté de la maladie, la faiblesse des effectifs et la période limitée d'observation rendent délicate l'interprétation à un niveau géographique très fin. L'absence de facteurs environnementaux ou professionnels reconnus pour les glioblastomes n'est pas en faveur d'un lien entre les fluctuations locales ou temporelles et une installation industrielle particulière. Une étude complémentaire sur une période additionnelle de cinq ans est en cours pour surveiller l'évolution de la situation.

Auteur : Rousseau Cyril, Ricoux Christine, Kermarec Florence, Khireddine-Medouni Imane
Année de publication : 2018
Pages : 35 p.