Surveillance de la grippe A(H1N1)2009 : chronologie, objectifs et résultats. Numéro spécial. La grippe A(H1N1) 2009 en Midi-Pyrénées

Publié le 1 Juillet 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 22 avril 2009, une alerte internationale a été lancée par l'OMS pour des cas d'infection humaine par un nouveau virus grippal influenza A(H1N1)2009 observés initialement au Mexique puis aux États-Unis. L'extension géographique des cas infectés s'est ensuite faite dans toute l'Amérique du Nord et a rapidement gagné l'Océanie, l'Asie et l'Europe. L'immunité très faible des populations vis-à-vis de ce nouveau virus est à l'origine de sa circulation accrue. Les connaissances acquises lors des trois pandémies du siècle dernier indiquaient que les taux d'attaque étaient environ trois fois supérieurs à ceux observés lors des grippes saisonnières. Cette pandémie grippale A(H1N1)2009 a ainsi représenté une situation inhabituelle qui a nécessité la mise en oeuvre d'une organisation spécifique, assimilable à un dispositif de crise. Le dispositif de gestion et de surveillance français a été construit dans l'urgence, sur la base du plan gouvernemental établi pour le virus grippal aviaire H5N1. Ce plan pandémique, prévu pour répondre à une menace d'origine aviaire très virulente, a été activé pour la première fois pour le virus A(H1N1)2009. A partir de l'apparition des premiers cas de grippe A(H1N1)2009, un dispositif de surveillance spécifique à la grippe A(H1N1)2009 a été mis en place par l'Institut de Veille Sanitaire. Cette surveillance a du s'adapter et évoluer au cours des différentes phases de l'épidémie. Cet article en présente les grandes étapes avec leurs méthodes et leurs principaux résultats en région Midi-Pyrénées.

Auteur : Le Querrec F
Bulletin de veille sanitaire Midi-Pyrénées, 2010, n°. 3, p. 2-10