PMI en Guyane : S'adapter pour faire face aux conditions de vie dégradées des populations [Interview].

Publié le 4 Avril 2020
Mis à jour le 09 avril 2020

En Guyane, les services de protection maternelle et infantile (PMI) se sont adaptés aux spécificités territoriales : précarité, faiblesse de l'offre de soins en libéral, démarche d'" aller-vers " les populations isolées vivant le long des fleuves à l'intérieur du territoire. Les PMI effectuent des consultations de suivi de grossesse, des consultations de planification familiale et des consultations infantiles pour les populations en difficulté d'accès aux soins et à l'accompagnement. Précarité et pression démographique rendent la tâche des PMI difficile dans un contexte de strict encadrement budgétaire.

Auteur : Giblot-Ducray Éric
La Santé en action, 2020, n°. 451, p. 38-39