Guyane : la périnatalité soumise à rude épreuve.

Publié le 4 Avril 2020
Mis à jour le 09 avril 2020

Malgré d'importantes améliorations au cours des dernières décennies, la Guyane présente toujours un retard important par rapport à la métropole sur le plan de la périnatalité : la mortalité infantile y est deux fois et demie plus élevée et les taux de mortalité périnatale et de prématurité sont deux fois plus élevés qu'en métropole. Parmi un ensemble de facteurs, le dispositif de soins et de prise en charge est en tension face à une immigration importante provoquée par l'attrait de ce bout de territoire français. 60 % des patientes accouchant en Guyane sont d'origine étrangère. Le taux de grossesse chez les mineures, de 8 %, est huit fois plus important qu'en métropole. La mise en oeuvre d'importants moyens est nécessaire, tant dans le domaine de la prévention que dans les structures hospitalières.

Auteur : Carles Gabriel
La Santé en action, 2020, n°. 451, p. 32-33