COVID-19 : point épidémiologique en Grand Est du 6 mai 2020

Publié le 7 Mai 2020
Mis à jour le 07 mai 2020

Indicateurs-clés

Surveillance en ville

  • SOS Médecins : en semaine 18-2020, l’activité liée au Covid-19 des associations SOS Médecins a diminué pour la cinquième semaine consécutive : 252 consultations pour suspicion de Covid-19, soit 6,7 % de l’activité totale des 5 associations SOS Médecins de la région Grand Est (contre 279 consultations et 8,3 % de l’activité en semaine 17-2020). Le pourcentage d’hospitalisation suite à une consultation est stable (9,1%).
  • Réseau Sentinelles : 68 (télé-)consultations pour IRA/100 000 habitants en semaine 18-2020 contre 99 pour 100 000 en semaine 17-2020; en légère hausse par rapport à la semaine précédente.
  • Laboratoires de biologie médicale (LBM) participant à la surveillance « 3 labos » (Eurofins-Biomnis-Cerba) : 5,6 % de tests positifs en semaine 18-2020 contre 6,5 % en semaine 17-2020; en baisse pour la sixième semaine consécutive.
  • LBM (Surveillance par 12 laboratoires - hors surveillance « 3 labos ») : Baisse importante de l’activité en semaine 18-2020 avec moins de 5 000 tests réalisés contre 9 000 la semaine précédente. La proportion des tests positifs continue à décroitre pour atteindre 6,2% en semaine 18-2020 contre 9,0% en semaine 17-2020.

Surveillance dans les établissements sociaux et médico-sociaux, dont les établissements médicalisés et non médicalisés pour personnes âgées

  • Depuis le début de l’épidémie, 9 019 cas confirmés ou possibles de Covid-19 ont été signalés chez les résidents et 5 071 chez le personnel. Avec respectivement 7 970 cas chez les résidents et 3 825 dans le personnel, ce sont les établissements médicalisés et non médicalisés pour personnes âgées qui ont été les plus touchés.

Surveillance en milieu hospitaliser

  • Réseau Oscour® : en semaine 18-2020, 686 passages pour suspicion de Covid-19 ont été enregistrés dans les services d’urgence de la région Grand Est, ce qui représente 5 % de l’activité totale de ces services (contre 828 passages et 6 % de l’activité totale en semaine 17-2020). La moitié de ces passages aux urgences pour Covid-19 ont conduit à une hospitalisation ; cette proportion étant stable depuis le début de l’épidémie.
  • Établissements sanitaires : en semaine 17-2020, le nombre des nouvelles hospitalisations, des nouvelles admissions en réanimation ou soins intensifs sont en diminution pour la quatrième semaine consécutive. Le nombre de retours à domicile est en diminution pour la troisième semaine consécutive.
  • Laboratoires hospitaliers : 13,7 % de tests positifs en semaine 18-2020 (contre 12,4 % en semaine 17-2020), avec un nombre de prélèvements réalisés en légère baisse.
  • Services sentinelles de réanimation et soins intensifs : 47% des cas graves de Covid-19 admis en réanimation ou soins intensifs étaient âgés de 65 ans et plus. 66% des cas présentaient au moins un facteur de risque connu (29% une pathologie cardiaque, 25% étaient en surpoids ou obèses et 22% avaient un diabète (de type 1 ou 2). 30 % des cas graves de Covid-19 sont décédés.

Surveillance de la mortalité

  • Depuis le 1er mars 2020, le nombre hebdomadaire de décès dans les établissements sanitaires est en diminution pour la quatrième semaine consécutive (- 25 %). Il s’agissait principalement de personnes âgées de 60 ans et plus (96 %) ; 85 % étant âgées de 70 ans et plus.
  • Depuis le 1er mars 2020, les établissements médicalisés et non médicalisés pour personnes âgées ont rapporté le décès de 1 552 résidents, survenus au sein de ces établissements.
  • Un excès de mortalité, toutes classes d’âges confondues, est observé au niveau régional depuis la semaine 11-2020. En semaine 17-2020, sont observés des excès dans trois départements seulement : les Vosges (+ 34 %), la Moselle (+ 26 %) et le Bas-Rhin (+ 26 %).
  • En semaine 17-2020, et pour la première fois depuis la semaine 11-2020, le département du Haut-Rhin n’enregistre pas d’excès significatif de mortalité.