Bulletin de santé publique tabac en Centre - Val-de-Loire. Février 2021.

Publié le 5 Février 2021
Mis à jour le 05 février 2021

Points clés

  • En 2018, en Centre-Val de Loire, 9558 fumeurs quotidiens se sont inscrits à Mois Sans Tabac, représentant 4,0% des inscriptions de cette campagne nationale et 2,0% des fumeurs quotidiens de la région (France=1,9%). Près de 3/4 des inscrits avait entre 15 et 44 ans (72,5%). Durant la campagne, le nombre d’appels à la ligne Tabac Info Service de résidents de la région était de 467, soit 3,9% des appels enregistrés en France. Ce chiffre représentait une hausse de 44% par rapport à l’année 2017.
  • En 2018, la Mutualité Française Centre-Val de Loire, ambassadeur régional, a répertorié 159 actions en région soit une hausse de 148,4% par rapport à 2016. Parmi elles, plusieurs actions ont été menées lors de l’opération Mois Sans Tabac 
  • En 2017, en région Centre-Val de Loire, parmi les fumeurs quotidiens, la consommation moyenne de cigarettes manufacturées était de 8, 5 cigarettes par jour et celle de cigarettes roulées était de 4,1, valeurs comparables à celles de la France métropolitaine (resp. 8,4 et 4,4). La prévalence d’usage de la chicha était de 2,5% (France métropolitaine=2,3%). En région Centre-Val de Loire en 2018, la part de cigarettes achetées dans un pays limitrophe représentait 9,5%,en dessous du taux de France Métropolitaine (16,4%) mais qui reste élevée pour une région non frontalière.
  • En Centre-Val de Loire en 2015, la fraction des décès attribuables au tabagisme chez les femmes était de 5,6 (France=6,9%). Chez les hommes, la fraction des décès attribuables au tabagisme était de 18,0%(France=19,3%). Le cancer (Hommes=66,4% ; Femmes=52,0%), les maladies cardiovasculaires (Hommes=22,3% ; Femmes=26,8%) et les maladies respiratoires chroniques (Hommes=11,6% ; Femmes=17,0%) constituent les causes de décès les plus fréquentes. Aussi, 25% des décès étaient attribués au tabagisme avant l’âge de 65 ans contre 9% après 65 ans.