Bulletin de santé publique tabac en Bourgogne et Franche-Comté. Février 2021.

Publié le 5 Février 2021
Mis à jour le 05 février 2021

Points clés

  • Avec 9 822 personnes inscrites à Mois sans tabac 2018, soit 1,8 % des fumeurs quotidiens, la région Bourgogne Franche-Comté représentait 4,1 % des inscrits de France métropolitaine. Une augmentation des inscriptions de 56 % est observée par rapport à 2017, en partie grâce à la mise en place de rendez-vous avec un téléconseiller du 3989.
  • Une augmentation du nombre d’appels au 3989 (ligne téléphonique Tabac info service) de 69 %, ainsi qu’une augmentation du nombre d’activations de l’application Tabac info service de 6 % sont observées entre 2017 et 2018.
  • Une baisse de 6,1 % du nombre de kits d’aide à l’arrêt du tabac commandés est observée entre 2017 et 2018. En Bourgogne Franche-Comté, 455 pharmacies étaient couvertes par l’opération Mois sans tabac 2018 sur les 969 présentes dans la région, soit 47 % de couverture contre 84 % pour la France métropolitaine.
  • Parmi les fumeurs quotidiens, en 2017, la consommation moyenne de cigarettes manufacturées était de 8,8 [7,4 – 10,3] cigarettes par jour et de 5,0 [3,8 – 6,2] cigarettes roulées par jour, valeurs équivalentes à celle de la France métropolitaine.
  • Pour l’année 2015, 3 758 décès sont estimés attribuables au tabagisme (intervalle de confiance à 95 % : 3 647 – 3 924), soit 12,7 % des décès toutes causes. Cette fraction des décès attribuables au tabagisme est de 6,2 % pour les femmes et de 19,3 % pour les hommes. Les affections respiratoires chroniques et les cancers sont les causes pour lesquelles la part de décès attribuable au tabagisme est la plus importante : respectivement 28 % et 13 % chez les femmes, 46 % et 40 % chez les hommes, en Bourgogne Franche-Comté.