Dermatophytoses à Trichophyton tonsurans en milieu scolaire, Côte-d'Or (France), mai 2011

Publié le 10 December 2013
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : les dermatophytoses sont régulièrement diagnostiquées dans des collectivités d'enfants, milieux favorables à une dissémination épidémique en raison des contacts rapprochés, des risques de diffusion aux fratries et d'une période de portage asymptomatique. Matériel et méthodes : suite au signalement d'une dermatophytose chez une enseignante en Côte-d'Or, une investigation clinique, épidémiologique et biologique a été mise en oeuvre. Ainsi, un examen clinique et un dépistage mycologique du cuir chevelu ont été proposés aux enfants et personnels de l'école maternelle. Un suivi des sujets positifs et de leur entourage proche a été mis en place pour évaluer la compliance au protocole de prise en charge proposé et l'observance du traitement. Résultats : à l'examen clinique, 9 enfants présentaient des lésions suspectes. Parmi les 93 enfants prélevés, 14 (15%) se sont révélés positifs à Trichophyton tonsurans : 7 avec lésions et 7 sans symptômes apparents. Dix enfants ont bénéficié d'un traitement. Parmi les 37 personnes contact identifiées, 13 (35%) ont été examinées, 4 (11%) mises sous traitement. Discussion-conclusion : le dépistage a bien été accepté. Les traitements n'ont pas tous respecté le schéma proposé, mais aucun nouveau cas n'a été détecté lors des visites de contrôle réalisées par le service de santé scolaire de l'Inspection académique à l'école maternelle, ni signalé à l'Agence régionale de santé depuis l'instauration des mesures d'hygiène et des traitements. Cette investigation a confirmé l'intérêt d'associer à l'examen clinique un dépistage mycologique pour enrayer les dermatophytoses survenant en collectivités d'enfants. (R.A.)

Auteur : Terrien E, Tessier S, Oliveira N, Dalle F, Lilette H, Vabres P, Cristofini C, Clinard F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 41-42, p. 547-552