Imprégnation de la population antillaise par la chlordécone et certains composés organochlorés en 2013-2014 : Étude Kannari

Publié le 17 Octobre 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'étude Kannari : santé, nutrition et exposition à la chlordécone aux Antilles, comporte un volet " imprégnation " dont les objectifs sont de décrire l'imprégnation de la population antillaise par la chlordécone et d'autres composés organochlorés (PCB, HCH, HCB, DDT, DDE) et de quantifier les déterminants des niveaux d'imprégnation par la chlordécone. Les résultats de l'étude Kannari montrent que l'imprégnation biologique par la chlordécone généralisée et contrastée chez les participants de l'étude. Les niveaux d'imprégnation mesurés semblent montrer une diminution du bruit de fond de l'exposition au cours des dix dernières années, mais des sous-groupes de population restent très exposés : cinq pour cent des participants ont des niveaux d'imprégnation au moins dix fois plus élevés que la concentration moyenne. Les niveaux d'imprégnation de la population sont comparables entre les deux îles. Ils sont notamment déterminés par l'exposition alimentaire mais aussi par le lieu de résidence. Ces résultats sont en grande partie concordants avec les travaux de l'Anses. En particulier, la consommation de poissons frais en provenance de circuits informels est associée à une imprégnation plus élevée (l'influence des espèces de poissons n'a pas pu être étudiée en raison des effectifs disponibles). Par ailleurs, le fait de résider dans des zones contaminées par la chlordécone est associé à des imprégnations plus élevées. En revanche, la consommation de racines et tubercules n'est pas associée à une augmentation de l'imprégnation. Il est à noter qu'en l'absence de valeur d'imprégnation critique établie, il n'est pas possible d'estimer un risque sanitaire sur la base de ces données d'imprégnation. Les résultats de l'étude Kannari permettent de décrire pour la première fois, l'imprégnation de la population générale guadeloupéenne et martiniquaise par la chlordécone et certains composés organochlorés. Ces résultats viennent compléter les résultats des autres volets de l'étude Kannari qui présentent les données de santé de la population antillaise, les habitudes alimentaires et leurs évolutions ainsi que les données d'exposition alimentaire à la chlordécone avec identification des principaux contributeurs.

Auteur : Dereumeaux Clémentine, Saoudi Abdessattar
Année de publication : 2018
Pages : 86 p.
Collection : Santé environnement