Guadeloupe : la situation économique et sociale a un impact sur les indicateurs de périnatalité.

Publié le 4 Avril 2020
Mis à jour le 09 avril 2020

Malgré une histoire douloureuse, chacune des ethnies a sa place en Guadeloupe et l'importance du métissage est le symbole d'une parfaite intégration. Ce territoire est centré sur son histoire, ses racines. Toutefois, il souffre d'un manque d'infrastructures. Une partie de la population fait face à des conditions de vie défavorables en l'absence de ressources économiques. Les indicateurs de périnatalité reflètent ce contexte général et traduisent les difficultés rencontrées par les femmes. Entre autres, la Guadeloupe présente le taux d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) le plus élevé de France. On constate un nombre important de grossesses chez des femmes très jeunes, par conséquent non souhaitées, qui font l'objet d'interruptions volontaires de grossesse.

Auteur : Janky Eustase, Ayhan Gülen
La Santé en action, 2020, n°. 451, p. 20-22