Point épidémiologique Covid-19 du 4 février 2021. L’épidémie persiste et les variants plus transmissibles circulent davantage

Publié chaque semaine, le point épidémiologique relatif à la surveillance de la Covid-19 présente une analyse détaillée des indicateurs mis en place par Santé publique France et son réseau de partenaires pour suivre l’évolution de l’épidémie et orienter les décisions publiques. En semaine 04 (du 25 au 31 janvier 2021), la circulation du virus SARS-CoV2 persiste à un niveau très haut, avec en moyenne 20 475 nouveaux cas confirmés chaque jour. Les nouvelles hospitalisations toujours très élevées (28 071 au 02 février 2021) se stabilisent alors que les nouvelles admissions en réanimation et le nombre de décès hospitalier augmentent respectivement de +6% et +5%. Dans le contexte d’une augmentation de la prévalence des variants, confirmée par les résultats préliminaires de l’Enquête Flash#2 du 27 janvier 2021, le renforcement de l’adoption des mesures barrières, la limitation des contacts et la vaccination sont essentiels. La stabilité de la majorité des indicateurs observée en semaine 04 ne permet pas d’écarter l’hypothèse d’une aggravation de la situation épidémiologique dans les prochaines semaines, liée à la poursuite de la circulation des variants.

Mis à jour le 05 février 2021

Persistance de l’épidémie à un niveau très élevé

Après une augmentation en semaine 03, les indicateurs virologiques persistent à des niveaux très élevés en semaine 04 : 143 325 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés versus 141 732, soit une évolution de +1%. Les personnes de 75 ans et plus restent les plus touchées par le SARS-CoV-2, même si le nombre de cas confirmés dans cette classe d’âge est stable depuis 2 semaines.

En semaine 04, le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 est stable, 11 117 versus 11 155 en semaine 03. Par contre, on note une augmentation de 6% du nombre de nouvelles admissions en réanimation avec 1 800 en semaine 04 versus 1 706 en semaine 03.

Les décès hospitaliers continuent d’augmenter (+5%) par rapport à la semaine précédente mais dans une moindre mesure que celle observée entre les semaines 02 et 03 (+21%).

Les disparités régionales perdurent ; la Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Île de France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est étaient les régions les plus touchées en semaine 04, présentant les plus forts taux d’incidence, ainsi que des taux d’hospitalisations parmi les plus élevés en métropole.

Suspicion de variants pour 14% des tests RT-PCR positifs criblés le 27 janvier

L’apparition de variants du SARS-COV-2 plus contagieux a conduit à la mise en place par le CNR Virus des infections respiratoires (Laboratoire associé de Lyon) et Santé publique France, en lien avec l’ANRS Maladies Infectieuses Emergentes, d’enquêtes répétées permettant d’établir une cartographie de leur circulation sur le territoire.

L’enquête Flash#2 a été réalisée le 27 janvier 2021 sur les tests RT-PCR positifs au SARS-CoV-2 de 144 laboratoires de biologie médicale publics et privés. Elle consiste dans un premier temps en un criblage des tests positifs pour identifier les suspicions de variant et est suivie d’un séquençage pour confirmer la suspicion et qualifier le variant.

Les résultats préliminaires suivants portent sur 123 laboratoires ayant transmis leurs résultats de criblage au 03 février 2021 à 13h00 ; ils montrent que parmi les cas diagnostiqués le 27 janvier 2021 :

  • 14,0% de ces cas seraient des suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) pour 78 laboratoires utilisant un criblage par technique Thermo Fisher (TFS)
  • 14,6% seraient des suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) ou 20H/501Y.V2 (ZA) ou 20J/501Y.V3 (BR) pour 45 laboratoires utilisant un criblage par RT-PCR spécifique recherchant la mutation N501Y.

« Les résultats préliminaires de cette deuxième enquête Flash, rendue possible grâce à la forte mobilisation des laboratoires de biologie médicale publics et privés, confirment d’ores et déjà l’augmentation de la circulation des variants qui était attendue, et une situation hétérogène selon les régions. Quand les résultats des séquençages en cours seront disponibles, nous serons en mesure d’affiner cette cartographie et de déterminer le niveau de circulation de chacun des variants qui motivent actuellement le renforcement de la stratégie Tester-Alerter-Protéger » précise Bruno Coignard, Directeur des maladies infectieuses à Santé publique France.

Les résultats définitifs de cette enquête Flash#2 seront communiqués dès que l'ensemble des résultats de séquençage seront validés et transmis. Ces résultats préliminaires sont difficiles à comparer avec ceux de l'enquête Flash#1, mais confirment l’hétérogénéité régionale de la diffusion de ces variants et une augmentation de leur prévalence dans l’ensemble des régions pour lesquelles les résultats sont interprétables.

Couverture vaccinale en Ehpad ou USLD : près de 6 résidents sur 10 ont reçu une dose

Les données issues de Vaccin COVID permettent de suivre le déploiement de la campagne de vaccination auprès des publics prioritaires : le 02 février 2021, 1 615 088 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 en France soit 2,4% de la population en France.

Depuis le 02 février 2021, Santé publique France met à disposition dans la plateforme Géodes un nouvel indicateur permettant de suivre la vaccination des résidents en Ehpad ou en unité de soins de longue durée (USLD). A cette même date, 358 093 résidents en Ehpad ou en unité de soins de longue durée (USLD), soit 57,1% des résidents d’Ehpad ou d’USLD avaient reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 en France.

Persistance de l’épidémie, émergence des variants… : la prévention, l’alliée de tous

L’adoption des mesures barrières et de la limitation des contacts pour tous doit se renforcer et en cas de symptômes l’isolement immédiat et la réalisation d’un test dans les plus brefs délais sont indispensables.

Coronavirus : les gestes barrières
A lire aussi

COVID-19 : point épidémiologique du 4 février 2021

En savoir plus
a lire aussi

Communiqué de presse

Télécharger (pdf - 764.39 Ko)

Restez informés sur l'épidémie de COVID-19, France et Monde

Points de situation, questions-réponses, interviews d'experts... tout savoir sur l’infection au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, en France et dans le Monde