Point épidémiologique Covid-19 du 10 décembre 2020 : évolution préoccupante des indicateurs, risque élevé d’une reprise épidémique

Publié chaque semaine, le point épidémiologique relatif à la surveillance de la Covid-19 présente une analyse détaillée des différents indicateurs mis en place par Santé publique France et son réseau de partenaires pour suivre l’évolution de l’épidémie et orienter les décisions publiques. En semaine 49, après quatre semaines consécutives de forte baisse, les indicateurs évoluent de manière nettement moins favorable et se maintiennent à un niveau élevé. Comme la semaine précédente, plus de 10 000 nouveaux cas de COVID-19 étaient confirmés, en moyenne, chaque jour en France. Cette évolution nécessite de redoubler de vigilance pour éviter une reprise de l’épidémie dans les prochaines semaines. L’adoption systématique des mesures de prévention et de distanciation sociale doit se renforcer.

Mis à jour le 11 décembre 2020

Diminution très faible des indicateurs, après 4 semaines de forte baisse

Après quatre semaines de forte décroissance, les indicateurs marquent le pas et restent à des niveaux élevés. En semaine 49, le nombre de nouveaux cas confirmés par tests RT-PCR et antigéniques est estimé à 72 121 contre 76 500, soit une baisse de 6%, bien loin des niveaux observés les semaines précédentes. 

Le taux de positivité qui intègre les tests antigéniques et la nouvelle définition des personnes testées (Communiqué évolution des indicateurs) se stabilise. Il est de 6,4% en semaine 49 versus 6,5% en semaine 48, soit une évolution de -0,1 point.

Les nouvelles hospitalisations (8 424 en semaine 49 vs 9 247 en semaine 48) et les admissions en réanimation (1 127 en semaine 49 vs 1 346 en semaine 48) connaissent une baisse modérée (respectivement -9% et -16%) par rapport à la semaine précédente.

La mortalité liée à la COVID-19 reste très élevée avec 2 589 nouveaux décès comptabilisés en semaine 49 et des évolutions contrastées selon les régions. La diminution de 19,2% actuellement observée, par rapport à la semaine 48 où le nombre de nouveaux décès était de 3 204, reste à confirmer dans les prochaines semaines du fait du délai de consolidation plus long des données de mortalité et de la survenue plus tardive du décès dans l’histoire de la maladie.

Respecter les mesures de prévention est essentiel face à un risque accru de rebond de l’épidémie

L’évolution de l’épidémie observée en semaine 49 suggère un risque élevé de reprise de la circulation du virus SARS-CoV-2 dans les prochaines semaines en France et appelle à la plus grande vigilance, notamment dans le contexte des fêtes de fin d’année. Aujourd’hui encore l’adoption par tous des mesures de prévention individuelle dans la sphère privée associées aux mesures collectives reste le seul moyen pour limiter la circulation du virus et contenir l’épidémie. 

Chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 doit s’isoler immédiatement et réaliser un test diagnostique dans les plus brefs délais. L’utilisation des outils numériques (TousAntiCovid) est également recommandée pour renforcer les mesures de contact-tracing et d’isolement rapide. 

A télécharger

COVID-19 : point épidémiologique du 10 décembre 2020

En savoir plus
a lire aussi

Communiqué de presse

Télécharger (pdf - 630.14 Ko)

Restez informés sur l'épidémie de COVID-19, France et Monde

Points de situation, questions-réponses, interviews d'experts... tout savoir sur l’infection au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, en France et dans le Monde