Viande hachée de boeuf et salmonellose humaine : les enseignements de l'investigation de 3 épidémies et d'une enquête cas-témoins nationales.

Publié le 5 Septembre 2000
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet éditorial concernent les salmonelloses humaines. Elles surviennent sous la forme d'infections sporadiques, de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) ou d'épidémies communautaires. Pour certains sérotypes, Salmonella Typhimurium en particulier, la viande de boeuf insuffisamment cuite est une source bien documentée d'infection. La contamination de la viande a lieu lors de l'abattage de l'animal à partir du contenu intestinal. La prévention doit s'exercer de l'élevage au consommateur avec un point critique particulier au niveau de l'abattoir pour prévenir la contamination de la viande par les éventuelles Samonella et VTEC qui peuvent coloniser l'intestin de l'animal, et à la plus grande vigilance dans les institutions accueillant des personnes fragilisées par l'âge ou la maladie.

Auteur : Desenclos JC
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2000, n°. 36, p. p. 151