Cas groupés de listériose liés à la consommation de langue de porc en gelée, France, novembre 1999-février 2000

Publié le 1 Mai 2001
Mis à jour le 11 septembre 2019

En France, la surveillance de la listériose est assurée par 2 systèmes complémentaires : le typage des souches de L. monocytogenes par le Centre National de Référence des Listeria qui permet l'identification de cas groupés et par la Déclaration Obligatoire (DO) complétée systématiquement par un questionnaire alimentaire. Ce système a permis la mise en évidence d'un épisode de cas groupés survenu de novembre 1999 à mars 2000. Cet épisode est survenu dans les suites immédiates d'un 1er épisode lié à la consommation de rillettes qui avait été largement médiatisée lors du retrait de ce produit. Ce 2ème épisode a concerné 32 cas dont 9 formes maternonéonatales à l'origine du décès de 4 enfants prématurés et d'un avortement et 23 formes non maternonéonatales à l'origine de 5 décès chez des patients avec une pathologie prédisposante. L'enquête cas-témoin portant sur 29 cas (patient résidant en France chez lequel la souche épidémique avait été isolée d'un site normalement stérile entre le 01/11/99 et le 01/03/00) et 32 témoins (cas de listériose sporadiques (souche différente des souches de l'épidémie qui était en cours et de celle de l'épidémie précédente) survenus en France entre le 26/11/99 et le 01/03/00) a montré que la consommation de langue de porc en gelée (LPG) était significativement associée à l'infection par la souche épidémique (OR, 75,5 ; IC 95%, 4,7-1216,0). L'étude des circuits de distribution-production à partir des lieux d'achat des cas n'a pas permis d'identifier un producteur unique de LPG. Les prélèvements réalisés à la production et à la distribution sur les produits incriminés n'ont pas permis d'isoler la souche épidémique. Pour la 1ère fois, en France, la consommation de LPG a été déconseillée par les autorités sanitaires sans identification du producteur en se basant uniquement sur les arguments épidémiologiques. Cet épisode de cas groupés est le 2ème en France du à la consommation de LPG. La survenue consécutive de 2 épisodes de cas groupés souligne l'importance de la surveillance et du typage systématique des souches qui a permis de différencier et d'investiguer séparément ces 2 épisodes. (R.A.)

Auteur : de Valk H, Vaillant V, Goulet V
Année de publication : 2001
Pages : 63 p.