Le choléra importé en France métropolitaine de 1973 à 2005

Publié le 4 Septembre 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les manières de voyager et la vulnérabilité des voyageurs se modifient : nombre de déplacements croissant, voyages aux âges extrêmes de la vie, tourisme au contact étroit de la population. Quel est le bilan épidémiologique des cas de choléra importés en France métropolitaine ? Une étude rétrospective descriptive a été menée sur tous les cas confirmés de choléra importés en métropole et déclarés du 01/01/1973 au 31/12/2005, à l'aide des fiches de déclaration obligatoire et des dossiers archivés au Centre national de référence des vibrions et du choléra. Un total de 129 cas de choléra importés a été déclaré entre 1973 et 2005 (3,9 cas/an en moyenne). La provenance des cas a évolué en fonction des décennies : 94 % des patients étaient contaminés au Maghreb (Maroc et Algérie) dans les années 1980 mais aucun en 2000. En revanche, l'Asie et l'Afrique de l'Ouest ont progressivement émergé et prédominent actuellement. Malgré certaines données mal renseignées et une possible sous-détection, le nombre de cas d'importation apparaît faible et en diminution. Le profil des patients évolue vers des personnes aux âges extrêmes, vivant hors des principaux bassins d'immigration et pris en charge dans des hôpitaux non-universitaires. Les leçons susceptibles d'aider les cliniciens sont discutées.

Auteur : Tarantola A, Ioos S, Rotureau B, Paquet C, Quilici ML, Fournier JM, Infuso A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 34, p. 297-9