Le botulisme infantile en France, 1991-2009

Publié le 1 Septembre 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le botulisme infantile est causé par l'ingestion des pores de Clostridium botulinum et touche les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 12 mois. Les spores se multiplient et produisent dans le tube digestif latoxine botulique qui entraîne les symptômes cliniques. Un seul cas français de cette maladie avait été décrit dans la littérature avant 1991. Nous décrivons les cas de botulisme infantile identifiés en France entre 1991 et 2009. Toute suspicion clinique de botulisme doit faire l'objet d'une déclaration obligatoire(DO).La confirmation biologique des cas a été réalisée par le Centre national de référence (CNR)des bactéries anaérobies et du botulisme. Entre 1991 et 2009,7 cas ont été déclarés, tous chez des filles. Leur âge médian était de 119 jet elles avaient toutes présenté une constipation et des troubles oculomoteurs. Toutes ont été hospitaliséés et leur état de santé a évolué favorablement. Le diagnostic biologique de botulisme a été confirmé dans tous les cas. La consommation de miel, le seul aliment à risque documenté pour cette maladie, a été rapportée pour 3 nourrissons. Le botulisme infantile, forme de botulisme auparavant rarissime, a été plus fréquemment déclaré en France au cours de ces dernières années. Il reste, cependant, rarement diagnostiqué mais grave. Au vu des données épidémiologiques récentes, une sensibilisation des professionnels de santé et des parents sur le risque de botulisme infantile, en particulier associé à la consommation de miel,semble nécessaire. (R.A.)

Auteur : King LA, Popoff MR, Mazuet C, Espie E, Vaillant V, de Valk H
Archives de Pédiatrie, 2010, vol. 17, n°. 9, p. 1288-92