Epidémiologie des infections invasives à pneumocoque de l'adulte, phase pilote du réseau SIIP

Publié le 2 Juin 2014
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction-objectifs : dans le contexte de l'extension d'AMM du vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (VPC13) : 1) étudier l'incidence et l'évolution des infections invasives à pneumocoque chez l'adulte hors méningite en fonction des facteurs de risque (FR), couplées à la microbiologie 2) évaluer l'impact du VPC13. Le pilote visait à tester la faisabilité du recueil. Matériels et méthodes : cohorte descriptive prospective associant les réseaux des observatoires régionaux du pneumocoque (ORP), le CNRP, la SPILF et l'InVS. Les données microbiologiques et cliniques sont recueillies par un binôme microbiologiste-clinicien. Les souches sont sérotypées au CNRP. 20 établissements ont participé à la phase pilote débutée le 18 octobre 2012. Résultats : au 9 décembre 2013, 135 cas ont été documentés (14 cas non documentés). L'âge moyen était de 70 ans, le sex-ratio F/M de 1,1 ; 75 % des cas avaient e 1 FR, 54 % e 2 FR et 28 % une immunodépression ; 60 % étaient en ALD. Seuls 3 % étaient vaccinés contre le pneumocoque. Le foyer infectieux était une pneumonie (73 %), une pleuro-pneumonie (15 %), un autre site infectieux (5 %), et inconnu (8 %) ; 33 % des cas ont été admis en réanimation, 20 % ventilés et 14 % sont décédés (9 % si 0 FR vs 15 % si e 1 FR), la DMS était de 19 ± 23 jours. 94% des pneumocoques étaient sensibles à amoxicilline, 70 % au cefotaxime et 76 % à l'érythromycine. Trois sérotypes prédominent : 3, 7F et 19A. Le VPC13 ou le polysaccharidique 23-valent couvrent respectivement 51 % et 82 % des cas. Conclusion : la qualité du recueil, l'implication des binômes clinicomicrobiologistes et les 1ers résultats permettent l'extension du réseau. L'inclusion de 520 cas annuels est visée afin d'évaluer l'impact de la vaccination par le VPC13 en fonction des FR, de la gravité et des sérotypes. (R.A.)

15es Journées Nationales d'Infectiologie, Bordeaux Lac, 11, 12 et 13 juin 2014

Auteur : Gaillat J, Ploy MC, Pelloux I, Lanotte P, Maulin L, Varon E, Lepoutre A
Médecine et maladies infectieuses, 2014, vol. 44, n°. 6 Suppl, p. p.39