Part des formes asymptomatiques et transmission du SARS-CoV-2 en phase pré-symptomatique. Synthèse rapide COVID-19.

Publié le 8 Juillet 2020
Mis à jour le 17 juillet 2020

Les éléments présentés dans cette synthèse rapide s'appuient sur une recherche sélective rapide et non exhaustive des données disponibles dans la littérature au 2 juin 2020. Ils seront susceptibles d'être mis à jour en fonction des nouvelles connaissances. Nous y établissons une distinction entre les personnes infectées ne développant jamais de symptômes après un suivi suffisant pour exclure leur survenue (forme asymptomatique au sens strict), et les personnes sans symptômes au moment de leur confirmation biologique (incluant les formes asymptomatiques et pré-symptomatiques). Nous nous intéressons à la proportion de formes asymptomatiques et au potentiel de transmission en phase pré-symptomatique ou d'incubation. Il en ressort que près d'un quart des infections par le SARS-CoV-2 restent asymptomatiques et que dans un contexte de recherche active des contacts, environ 50% des transmissions surviennent durant la phase pré-symptomatique du patient source. Nous n'avons pas trouvé d'élément pour caractériser le potentiel de transmission des formes complètement silencieuses de l'infection.

Auteur : Le Vu Stéphane
Année de publication : 2020
Pages : 6 p.
Collection : Synthèse rapide COVID-19