Rates of immunization against pandemic and seasonal influenza in persons at high risk of severe influenza illness: a cross-sectional study among patients of the French Sentinelles general practitioners

Publié le 20 Mars 2013
Mis à jour le 9 septembre 2019

BACKGROUND: Three main categories of persons are targeted by the French influenza vaccination strategy: all persons aged 65 years or over, those aged less than 65 years with certain underlying medical conditions and health care workers. The main objective of this study was to estimate rates of influenza immunization in these target groups attending a medical consultation for two consecutive influenza seasons: 2009-2010 (seasonal and pandemic vaccines) and 2010-2011 (seasonal vaccine). METHODS: A standardized questionnaire was mailed to 1323 general practitioners (GPs) of the Sentinelles Network, collecting data on all patients seen on a randomly assigned day. For every patient, following information was collected: age, gender, BMI, presence of any medical condition that increases risk of severe influenza illness, and vaccination status for the three vaccines mentioned. RESULTS: Two hundred and three GPs agreed to participate and included 4248 patients. Overall, in persons with high risk of severe influenza, the estimated vaccine coverages (VC) were 60%, (95% CI = 57%; 62%) for the seasonal vaccine in 2010-2011, 61% (59%; 63%) for the seasonal vaccine in 2009-2010 and 23% (21%; 25%), for the pandemic vaccine in 2009-2010. Among people aged 65 years and over (N=1259, 30%) VC was estimated for seasonal vaccines at 72% (70%; 75%) in 2010-2011 and 73% (71%; 76%) in 2009-2010, and 24% (22%; 26%) for the pandemic vaccine. The lowest seasonal VC were observed in younger persons (under 65 years) with underlying medical conditions, in particular pregnant women (under 10%) and overweight persons (under 30%). Conclusions : Our study shows that influenza vaccination coverage among patients of the French Sentinelles general practitioners remains largely below the target of 75% defined by the 2004 French Public Health Law, and underscores the need for the implementation of public health interventions likely to increase vaccination uptake. Traduction du résumé : Trois principales catégories de personnes sont ciblées par la stratégie française de vaccination contre la grippe : toutes les personnes âgées de 65 ans ou plus, les personnes âgées de moins de 65 ans souffrant de certaines pathologies et les professionnels de santé. Cette étude avait pour principal objectif d'estimer les couvertures vaccinales contre la grippe dans ces groupes cibles participant à une consultation médicale pendant deux saisons grippales consécutives : 2009-2010 (vaccins saisonniers et pandémiques) et 2010-2011 (vaccin saisonnier). Un questionnaire standardisé envoyé à 1323 médecins généralistes (MG) du réseau Sentinelles permettait de recueillir des données sur tous les patients vus en consultation un jour donné défini de manière aléatoire. Pour chaque patient, les informations suivantes ont été recueillies : l'âge, le sexe, l'IMC, la présence de toute pathologie pouvant augmenter le risque de grippe grave et le statut vaccinal pour les trois vaccins mentionnés. Deux cent trois médecins généralistes ont accepté de participer à l'étude et ont inclus 4248 patients. Globalement, chez les personnes à haut risque de grippe grave, les couvertures vaccinales (CV) estimées étaient de 60%, (IC 95% = 57% ; 62%) pour le vaccin saisonnier en 2010-2011, 61% (59%, 63%) pour le vaccin saisonnier en 2009-2010 et 23% (21% et 25%) pour le vaccin pandémique en 2009-2010. Parmi les personnes âgées de 65 ans et plus (N = 1259, 30%), la CV a été estimée à 72% pour les vaccins saisonniers (70% et 75%) en 2010-2011, à 73% (71%, 76%) en 2009-2010, et à 24% (22%, 26%) pour le vaccin pandémique. La CV saisonnière la plus faible été observée chez les personnes plus jeunes (< 65 ans) avec facteurs de risque de complications grippales, en particulier les femmes enceintes (<10%) et les personnes en surpoids (>30%). Notre étude montre que la couverture vaccinale contre la grippe chez les patients examinés par les médecins généralistes du réseau Sentinelles reste largement inférieure à l'objectif de 75% défini par la Loi de santé publique de 2004 et souligne la nécessité de mettre en oeuvre des interventions de santé publique susceptibles d'augmenter la couverture vaccinale.( Traduction effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale CeVE de l'InVS)

Auteur : Privileggio L, Falchi A, Grisoni ML, Souty C, Turbelin C, Fonteneau L, Hanslik T, Kerneis S
BMC Public Health, 2013, vol. 13, p. 246