Bronchiolite aiguë du nourrisson en France : bilan des cas hospitalisés en 2009 et facteurs de létalité

Publié le 1 Juillet 2012
Mis à jour le 09 septembre 2019

Il existe peu de données françaises sur les caractéristiques des nourrissons hospitalisés pour bronchiolite. Une analyse des données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) a été réalisée afin de décrire les cas de bronchiolite ayant nécessité une hospitalisation. Une analyse de tous les séjours de nourrissons de moins de 1 an au cours de l'année 2009, pour lesquels le diagnostic de bronchiolite aigüe avait été enregistré dans le PMSI, a été effectuée. Les facteurs associés au décès au cours de l'hospitalisation ont été étudiés par régression logistique. Le taux d'hospitalisation avait été de 35,8 pour 1000 nourrissons de moins de 1 an. Vingt-deux nourrissons étaient décédés, soit une létalité de 0,08% pour l'ensemble des cas et de 0,56% pour ceux hospitalisés en service de soins aigus. La mortalité parmi l'ensemble des nourrissons de moins de 1 an avait été de 2,6/ 100000. Les facteurs associés au décès étaient la présence d'une dysplasie broncho pulmonaire, l'hospitalisation dans un service de soins aigu et le recours à une assistance ventilatoire. Cette étude a permis de quantifier le taux d'hospitalisation et la létalité à l'échelle nationale à partir d'une base de données médico-administrative. Les résultats sont comparables à ceux de la littérature internationale. Des analyses prospectives sont nécessaires pour mieux décrire les cas les plus à risque et améliorer leur prise en charge.(R.A.)

Auteur : Che D, Nicolau J, Bergounioux J, Perez T, Bitar D
Archives de Pédiatrie, 2012, vol. 19, n°. 7, p. 700-6