Caractéristiques des hospitalisations pour exacerbation d'asthme en pédiatrie

Publié le 1 Avril 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

En France, la moitié des hospitalisations pour asthme concerne des enfants et les taux d'hospitalisation, en diminution chez les adultes, sont, en revanche, stables chez les enfants. La plupart des hospitalisations pour exacerbation d'asthme sont considérées comme évitables grâce à la prise en charge appropriée des exacerbations, et grâce a` un traitement de fond adéquat. L'objectif de cet article est de décrire les caractéristiques des hospitalisations pour asthme chez l'enfant. L'étude a été menée pendant un an dans 14 services hospitaliers volontaires auprès d'enfants âgés d'au moins 3 ans. Au total, 727 hospitalisations ont été renseignées. Dans la moitie? des cas, il s'agissait d'enfants de 3 a` 5 ans et dans 27 % des cas, l'asthme n'e?tait pas connu au moment de l'hospitalisation. Parmi les enfants dont l'asthme e?tait connu, 57 % avaient déjà été hospitalisés pour leur asthme, 37 % avaient eu recours en urgence à l'hôpital pour une exacerbation d'asthme (urgences ou hospitalisation) dans l'année écoulée, et près de la moitie? avaient un asthme mal contrôlé dans le mois précédant l'hospitalisation. Parmi ces enfants asthmatiques connus, 11 % avaient reçu un plan d'action oral et écrit et 8 % avaient participé à une école de l'asthme. Cette étude montre l'importance de poursuivre les efforts en faveur d'un diagnostic plus précoce de l'asthme et d'une amélioration de l'éducation. (R.A.)

Auteur : Fuhrman C, Delacourt C, de Blic J, Dubus JC, Thumerelle C, Marguet C, Delmas MC
Archives de Pédiatrie, 2010, vol. 17, n°. 4, p. 366-72