Analyse commentée. Relations entre l'humidité du domicile, la présence de moisissures, l'atopie des parents et la survenue d'asthme dans une cohorte d'enfants suivis pendant six ans. Numéro thématique. Moisissures dans l'air intérieur et santé

Publié le 1 December 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article est une analyse commentée d'une étude publiée dans la revue Environ Health Perspect, 2005;13 :357-361. Cette étude, publiée en 2005, est l'une des rares études à évaluer le rôle de l'humidité au domicile et celui de l'atopie parentale sur la genèse d'un asthme au cours de l'enfance. Elle s'appuie sur le suivi prospectif, pendant six ans, d'une population d'enfants finlandais nés entre 1984 et 1989, et recrutés en 1991. L'analyse statistique utilise une régression de Poisson, avec ajustements sur les variables de confusion. Le rôle de l'atopie des parents et l'exposition à l'humidité et aux moisissures à l'intérieur du logement a principalement été estimé dans le cadre d'études transversales ou cas-témoins, posant ainsi le problème du biais d'information et de la chronologie des événements. Dans cette étude, le suivi prospectif sur une période de six ans d'une population d'enfants a pour objectif d'évaluer le rôle de différents indicateurs d'exposition aux moisissures sur la survenue ultérieure d'un asthme. L'effet conjoint de la prédisposition génétique à l'asthme (antécédents d'asthme ou de rhinite allergique chez les parents) et de l'exposition environnementale est également testé. Cette étude met en évidence le rôle de l'exposition à une odeur de moisi sur l'aggravation du risque de survenue d'asthme dans une population d'enfants suivis prospectivement. Si d'autres auteurs ont déjà démontré le rôle de l'humidité de l'habitat sur l'apparition de manifestations asthmatiformes, cette étude n'apporte pas d'informations précises sur la nature (fréquence et espèces en cause) de l'exposition aux moisissures responsable d'un excès de risque d'apparition d'asthme chez les enfants. (Extraits de l'article).

Auteur : Clarisse B, Dassonville C, Mandin C
Extrapol. Epidémiologie et pollution atmosphérique. Analyse critique des publications internationales, 2005, n°. 27, p. 9-11