Bilan du dépistage du saturnisme chez l’enfant (0-17 ans) en lien avec la fréquentation des stands de tir

Publié le 1 Juin 2021
Mis à jour le 01 juin 2021

Points clés

  • L’exposition au plomb en lien avec la fréquentation de stands de tir, notamment par la pratique du tir, est un facteur de risque avéré de saturnisme infantile puisque plus d’un enfant sur deux dépistés dans ce cadre avait une plombémie supérieure au seuil de déclaration obligatoire du saturnisme.
  • Un cas de saturnisme était retrouvé chez un enfant âgé de moins de 7 ans. Concernant les enfants en bas âge, la présence de l’enfant sur un stand de tir mais aussi l’exposition à des poussières contaminées en plomb, apportées au domicile par un membre de sa famille ayant fréquenté un stand de tir (pour des activités de loisirs et/ou des raisons professionnelles), pourraient être en cause.
  • Au vu de ces éléments, des actions de santé publique sont indispensables pour limiter le risque saturnin en lien avec ces expositions. Ainsi, des actions de prévention auprès des populations fréquentant les stands de tir sont en cours. Des actions de sensibilisation des professionnels de santé sont également nécessaires.