Problématique des fièvres hémorragiques virales pour les armées.

Publié le 7 Novembre 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les fièvres hémorragiques virales (FHV) constituent un risque réel pour les forces armées. L'importance que leur accordent les armées se justifie par la dualité de ces affections endémiques dans les territoires de déploiement de nos forces, redoutables, en extension, mais aussi armes biologiques potentielles. La prise en compte de ce risque par les armées s'inscrit dans une stratégie de défense, conforme aux engagements internationaux de la France, coordonnée en cinq axes : veille et surveillance, protection des militaires, détection et diagnostic, décontamination et prise en charge des cas, recherche biomédicale. Les auteurs présentent brièvement l'impact épidémiologique des FHV dans les armées et l'action du Service de santé des armées dans la mise en oeuvre de la lutte. (R.A.)

Auteur : Boutin JP, Tolou H, Buisson Y
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 43-44, p. 339-41