La maladie veineuse thromboembolique : patients hospitalisés et mortalité en France en 2010

Publié le 22 Octobre 2013
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : Peu de données sont disponibles sur l'incidence de la maladie veineuse thromboembolique (MVTE) et sa mortalité en France. Méthodes : les bases nationales du programme de médicalisation des systèmes d'information en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (PMSI-MCO) et des causes médicales de décès de 2010 ont été utilisées. Dans le PMSI, les événements ont été sélectionnés à partir du diagnostic principal (DP) et/ou associé (DA). Pour la mortalité, les décès par MVTE en cause initiale et en causes multiples ont été analysés. Les taux bruts par sexe et par classe d'âge ont été calculés ainsi que des taux standardisés sur l'âge. Résultats : en 2010, l'incidence annuelle des patients hospitalisés avec un DP de MVTE était de 85,5 cas pour 100 000 habitants et de 186,6 pour 100 000 en DP et/ou DA. L'incidence augmentait avec l'âge et, après standardisation, elle était supérieure chez les hommes par rapport aux femmes. Le taux brut de mortalité en cause initiale et en causes multiples de la MVTE était respectivement de 8,1 décès et de 22,9 pour 100 000. Conclusion : la MVTE reste une pathologie fréquente en France en 2010, notamment chez le sujet âgé. De plus, la MVTE est associée à une mortalité importante avec plus de 14 800 décès toutes causes en 2010. (R.A.)

Auteur : Olie V, Chin F, Lamarche Vadel A, de Peretti C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 33-34, p. 417-24