Paludisme d'importation en France métropolitaine : données épidémiologiques 2001-2004

Publié le 29 Août 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

La France est la nation européenne qui recense le plus de cas de paludisme d'importation (environ 6 500 à 7 000/an dans les 4 dernières années) par rapport aux pays de démographie comparables : Royaume-Uni : 1 800 à 2 500 ; Allemagne : 900 ; Italie : 850 ; Espagne, Pays-Bas, Suisse : environ 300 cas chacun ; les États-Unis déclarent quant à eux environ 1 500 cas annuels. Alors que le paludisme est une maladie à déclaration obligatoire dans la quasi-totalité des pays non endémiques, la surveillance du paludisme repose en France métropolitaine sur deux Centres nationaux de référence chargés respectivement de l'épidémiologie (CNREPIA) et de l'étude de la chimiosensibilité des souches plasmodiales (CNRCP) dont le fonctionnement repose sur des réseaux de correspondants volontaires. Ces deux centres seront en 2006 regroupés en un seul. Une estimation du nombre total annuel de cas est réalisée à partir des données de notification, dont la représentativité est régulièrement mesurée par des enquêtes exhaustives en partenariat avec le contrôle national de qualité en parasitologie (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, dernière enquête 2004) et/ou l'analyse des données du PMSI (Institut de veille sanitaire). (Extrait)

Auteur : Legros F, Arnaud A, El Mimouni B, Danis M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 32, p. 235-6