Connaissance, attitude et pratiques des voyageurs français face au paludisme, 2004-2005.

Publié le 19 Juin 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le profil du voyageur en zone impaludée et son comportement face au risque de paludisme est mal connu. Nous avons étudié, grâce à une enquête faite par un institut de sondage et un laboratoire pharmaceutique auprès d'un panel de 401 personnes ayant voyagé en zone d'endémie palustre, les paramètres suivants : recherche d'informations et sources d'information avant le départ, moyens de prévention utilisés, observance ou non de la prophylaxie pendant le séjour, choix de la prophylaxie en fonction du voyage. L'information est recherchée par les voyageurs mais elle est incomplète et inadaptée. Elle n'est pas toujours donnée par les sources les plus compétentes mais souvent par les agences de voyages, l'entourage et les médias. Le rôle du médecin n'est pas suffisant car bien qu'indispensable à la prescription, il n'est pas systématiquement consulté. Il faut réfléchir à la manière d'améliorer l'information du voyageur par l'intermédiaire des interlocuteurs les plus incontournables lors de l'élaboration d'un voyage.(R.A.)

Auteur : Genty S, Legros F, Bouchaud O
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 25-26, p. 229-30