Chikungunya, dengue et zika - Données de la surveillance renforcée en France métropolitaine en 2020

Mis à jour le 29 Juin 2020

Du 1er mai au 30 novembre de chaque année, Santé publique France coordonne la surveillance renforcée saisonnière du chikungunya, de la dengue et du Zika dans les départements métropolitains colonisés par le moustique vecteur, Aedes albopictus, en lien avec les ARS concernées (voir dispositif de surveillance et partenaires).

Du 1er mai au 26 juin 2020, ont été confirmés :

  • 26 cas importés de dengue ;
  • 0 cas importé de chikungunya ; 
  • 0 cas importé de Zika.

Ils se répartissent ainsi :

Nombre de cas confirmés de chikungunya, de dengue, de zika par région impliquées dans la surveillance renforcée (cas comptabilisés uniquement pour les départements avec implantation d'Aedes Alpbopictus), du 1er mai au 26 juin 2020
RégionsCas confirmés importésCas confirmés autochtones
DengueChikungunyaZikaDengueChikungunyaZika
Grand-Est100000
Nouvelle-Aquitaine100000
Auvergne-Rhône-Alpes400000
Bourgogne-Franche-Comté000000
Centre-Val-de-Loire100000
Corse000000
Ile-de-France700000
Occitanie400000
Hauts-de-France000000
Pays-de-la-Loire100000
Provence-Alpes-Côte d'Azur700000
Total2600000

Liste des départements avec implantation d’Aedes albopictus au 1er mai 2020 (en gras les 7 nouveaux départements classés au niveau 1 en 2019) : Ain, Aisne, Alpes de Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ariège, Aude, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches du Rhône, Charente, Charente Maritime, Cher, Corrèze, Corse du Sud, Côte d'Or,  Deux-Sèvres, Dordogne, Drôme, Essonne, Gard, Gers, Gironde, Haute-Corse, Haute-Garonne, Hautes-Alpes, Hautes-Pyrénées,  Haute-Savoie, Haut-Rhin, Hauts-de-Seine, Hérault, Indre, Isère, Landes, Loire,  Loire Atlantique, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Nièvre, Paris, Puy-de-Dôme,  Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Rhône, Saône-et-Loire, Savoie, Seine-et-Marne, Seine-St-Denis, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val-de-Marne, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Yvelines.