Borréliose de Lyme : estimation de l'incidence hospitalière en France de 2005 à 2016

Publié le 19 Juin 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

La borréliose de Lyme (BL) est la maladie à transmission vectorielle la plus fréquente en France. Depuis 2009, sa surveillance est réalisée en métropole par le réseau Sentinelles, réseau de médecins généralistes. En complément, une surveillance des cas de BL hospitalisés en France a été mise en place à partir de la base du Programme de médicalisation des systèmes d'information. L'objectif de cette étude était d'estimer l'incidence et les tendances des cas de BL hospitalisés sur la période 2005 à 2016 et de décrire leurs manifestations cliniques. En moyenne, 799 cas de BL ont été hospitalisés annuellement, avec un pic observé pendant l'été. Les taux annuels d'incidence hospitalière variaient de 1,1 cas pour 100 000 habitants en 2005 à 1,5 en 2011, sans tendance significative. Des variations interrégionales importantes de l'incidence étaient observées, avec un taux plus élevé dans les régions à haute incidence estimées par le réseau Sentinelles. La distribution par âge était bimodale, avec des pics d'incidence chez les 5-9 ans et les 70-79 ans. Parmi les cas hospitalisés, la manifestation clinique de BL la plus fréquente était la neuroborréliose (51%). Après une période d'incidence stable (2009-2015), l'augmentation d'incidence de la BL observée par le réseau Sentinelles en 2016 n'est pas observée en milieu hospitalier. Les stratégies de prévention, axées en particulier sur les groupes d'âge les plus à risque et les régions à forte incidence, doivent continuer à promouvoir les mesures de prévention telles que les moyens de protection contre les piqûres de tiques, la recherche de tiques sur le corps après l'exposition et leur retrait rapide.

Auteur : Septfons Alexandra, Couturier Elisabeth, Goronflot Thomas, Turbelin Clément, Blanchon Thierry, de Valk Henriette
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°. 19-20, p. 389-395