Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles en France. 10 ans de surveillance, 1996-2005

Publié le 1 Mars 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

- Sur la période 2003-2005, 2 630 homosexuels ont découvert leur séropositivité, soit 23 % des découvertes de séropositivité ; près de la moitié d'entre eux se sont contaminés dans les six mois ayant précédé le diagnostic. - Plus d'un homosexuel sur dix "se déclare" séropositif pour le VIH. - Depuis 2000, une augmentation des comportements sexuels à risque est observée, particulièrement importante parmi les hommes séropositifs et ceux n'étant plus certains d'être encore séronégatifs. - Ces comportements sexuels à risque se traduisent par une augmentation des infections sexuellement transmissibles, notamment de la syphilis et de la lymphogranulomatose vénérienne. - En 2004, plusieurs cas d'hépatite aiguë C, liés à des pratiques sexuelles sanglantes, ont été signalés parmi des patients homosexuels séropositifs. (R.A.)

Auteur : Velter A, Semaille C, Bouyssou Michel A
Année de publication : 2007
Pages : 82-94