Connaissance du statut sérologique avant le diagnostic de SIDA

Publié le 13 Novembre 1995
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'objectif de cet article est d'analyser la connaissance, parmi les patients, de leur statut sérologique avant le diagnostic de Sida, et de caractériser ceux qui ignorent leur infection V.I.H. L'analyse porte sur les cas de Sida adultes enregistrés au R.N.S.P. entre le 1er janvier 1994 et le 30 juin 1995, et diagnostiqués à partir de janvier 1993. Parmi les 7 705 cas pour lesquels la date de première sérologie positive est renseignée, la séropositivité n'est pas connue avant le diagnostic de Sida pour 1 694 cas (22%). La connaissance de la séropositivité avant le diagnostic de Sida, et donc le recours au dépistage du V.I.H., varie largement selon le groupe de transmission, mais aussi selon le sexe, l'âge, la région de domicile et la catégorie socioprofessionnelle. Une analyse multivariée sera réalisée ultérieurement afin d'identifier les variables indépendamment liées à la connaissance du statut sérologique.

Auteur : Cazein F, Lot F, Pillonel J, Pinget R, Laporte A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 1995, n°. 46, p. 202-3