Combien de cas de syphilis congénitale dans la base PMSI en France en 2004 ?

Publié le 8 Avril 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte - La résurgence de la syphilis avec des cas rapportés chez les femmes en âge de procréer en France fait craindre la réémergence des cas de syphilis congénitale (SC). Objectif - Décrire les cas de SC rapportés dans le Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) en 2004. Méthode - Tous les cas d'enfants âgés de moins de 1 an avec un diagnostic de SC en 2004 ont été extraits de la base nationale du PMSI. Un cas était défini comme un cas certain ou un cas probable sur la base de la définition des Centers for Disease Control américains. Les informations concernant la mère et l'enfant ont été recueillies anonymement. Résultats - Six cas parmi les 16 identifiés étaient des cas probables. Deux d'entre eux étaient des enfants adoptés nés hors France. Pour les 4 cas retenus, le diagnostic de syphilis chez la mère a été fait tardivement au cours du troisième trimestre de grossesse. Trois mères sont nées à l'étranger, la notion de difficultés d'intégration sociale et de grossesse non désirée a été rapportée pour deux mères. Discussion - Le nombre de cas de SC diagnostiqués en France en 2004 est très faible comparativement aux 767 816 naissances vivantes survenues cette même année. La situation sociale et culturelle des populations vulnérables peut constituer une barrière à l'accès aux soins anténataux. Le dépistage de la syphilis et l'identification des situations à risque pendant la grossesse demeurent une priorité. (R.A.)

Auteur : Nicolay N, Gallay A, Bouyssou Michel A, Nicolau J, Semaille C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 14-15, p. 114-6