Surveillance de la résistance bactérienne aux antibiotiques en soins de ville et en établissements pour personnes âgées dépendantes. Mission PRIMO. Année 2020

Publié le 18 novembre 2021
Mis à jour le 17 novembre 2021

La surveillance nationale de la résistance aux antibiotiques en ville et secteur médico-social repose sur l'e-outil MedQual-Ville permettant le recueil prospectif de la résistance aux antibiotiques des souches d'entérobactéries isolées au sein d'un large réseau de laboratoires de biologie médicale (LBM) de ville qui participent volontairement à la surveillance ; 1 311 LBM des 13 régions de France métropolitaine et de la Martinique ont participé à la surveillance PRIMO en 2020 et 273 établissements de santé (ES) avec unité d'Ehpad ont participé à la surveillance SPARES ; En 2020, 584 183 antibiogrammes réalisés sur des entérobactéries isolées de prélèvements urinaires ont été collectés (86,1 % de Escherichia coli et 9,1 % de Klebsiella pneumoniae). La surveillance PRIMO s'appuie sur un réseau toujours plus large de laboratoires de ville volontaires, et permet de décrire l'écologie bactérienne en ville et établissements médico-sociaux, où 93 % des antibiotiques sont consommés. Les taux de résistance sont toujours plus élevés en secteur médico-social qu'en ville, quel que soit l'indicateur. La légère augmentation des taux de E. coli BLSE en EHPAD entre 2019 et 2020 sera à confirmer avec des analyses sur une cohorte stable de laboratoires (rapport de surveillance complet à venir).

Auteur : Lemenand Olivier, Thibaut-Jovelin Sonia, Coeffic Thomas, Caillon Jocelyne
Année de publication : 2021
Pages : 10 p.
Collection : Études et enquêtes