Signalements d'infections nosocomiales invasives à Streptococcus pyogenes en post-opératoire ou post-partum en France du 1er août 2001 au 31 décembre 2003

Publié le 26 Juillet 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Streptococcus pyogenes ou streptocoque du groupe A (SGA) est une cause rare d'infection nosocomiale. En France en 2002, il était isolé dans 0,3 % des bactériémies nosocomiales. La létalité des infections invasives à SGA varie de 10 à 70 % des cas selon l'existence ou non d'un syndrome de choc toxique. L'impact de ces infections pourrait être limité par des mesures visant à prévenir la transmission des streptocoques en milieu hospitalier. Les infections invasives à SGA rentrent dans le cadre du signalement obligatoire des infections nosocomiales, en raison du caractère rare et particulier du germe en cause et éventuellement en cas de décès de la personne (décret n° 2001-671 du 26/07/2001). Les auteurs décrivent les cas signalés d'infections nosocomiales invasives à streptocoque A survenus en post-opératoire ou en postpartum entre le 1er août 2001 et le 31 décembre 2003 en France et leurs modalités d'investigation et de prévention.

Auteur : Denoeud L, Lepoutre A, Bouvet A, Coignard B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 33, p. 165-6